montauroux_padd_20160211

Views:
 
Category: Entertainment
     
 

Presentation Description

PADD de Montauroux version 1 11 février 2016

Comments

Presentation Transcript

slide 1:

Version n°1 du 11 février 2016

slide 3:

1 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Axe 1 ............................................................................................ 3 PROTÉGER LES MILIEUX EN MAÎTRISANT LE DÉVELOPPEMENT URBAIN Orientation 1 – Modérer la croissance démographique .............................. 5 Orientation 2 – Prévenir les risques et les nuisances ............................... 10 Orientation 3 – Protéger les paysages et la biodiversité ........................... 12 Axe 2 .......................................................................................... 16 RECONCENTRER LE DÉVELOPPEMENT URBAIN Orientation 1 – L’identité patrimoniale : le village perché ......................... 17 Orientation 2 – L’identité contemporaine : la plaine ................................. 19 Orientation 3 – L’identité partagée : la cohérence sociale et fonctionnelle 23 Axe 3 .......................................................................................... 27 RENOUER AVEC UNE ÉCONOMIE QUALITATIVE ET DURABLE Orientation 1 – L’économie verte le nouveau Montauroux ....................... 27 Orientation 2 – L’artisanat d’art une filière à capitaliser ........................... 29 Orientation 3 – Un projet agricole et alimentaire pour le territoire .............. 30 Orientation 4 – Une accessibilité à assurer .............................................. 32

slide 5:

3 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Axe n°1 PROTÉGER LES MILIEUX EN MAÎTRISANT LE DÉVELOPPEMENT URBAIN

slide 6:

4 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Les enjeux du PADD en matière de développement urbain

slide 7:

5 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Axe 1 Protéger les milieux en maîtrisant le développement urbain Montauroux a connu une croissance démographique soutenue durant les dernières décennies sans qu’aucun schéma de développement structuré ne soit suivi. Issu d’un Plan d’Occupation des Sols relative- ment permissif recourant aux zones NB et UC peu équipées et peu accessibles ce développement urbain présente de nombreux enjeux et limites auxquels le PADD se doit de répondre. L’objectif de la commune est d’atteindre un territoire durable responsable et cohérent pour les années à venir. Orientation 1 – Modérer la croissance démographique Une croissance démographique soutenue couplée à un développement urbain immodéré implique un temps de réflexion bien trop court pour le projet territorial. Les programmes au coup par coup deviennent alors la règle et l’urbanisme sans vision prend le pas sur l’intérêt général. A. Orienter intelligemment la croissance démographique Une tempérance dans la croissance permet de se donner le temps d’une certaine vision du territoire et d’anticiper les conséquences de l’urbanisation d’un secteur. Il convient donc en accord avec le Schéma de Cohérence Territoriale d’adapter la croissance démographique de Montauroux à la réceptivité du territoire tout en se laissant ouvert le champ des possibles sur le développement de la commune. C’est pourquoi un taux de croissance annuelle moyen de + 13 a été adopté. Ce scénario suppose une population de 8 000 habitants en 2030 contre 11 000 si le tendanciel 2007-2012 avait été poursuivi. L’accueil de ces 1 400 habitants supplémentaires sur 15 ans implique ainsi la création de 690 loge- ments soit en moyenne 46 logements par an. Population estimée en 2015 Croissance démogra- phique an- nuelle Population projetée en 2030 Besoin en logements pour… Total besoin en loge- ments soit par an le desser- rement des ménages la fluidité et le renouvelle- ment du parc la crois- sance dé- mographique Tendanciel communal 6 575 + 35 10 985 58 184 1 785 2 028 135 Rythme rural PACA + 16 8 306 76 701 842 56 Rythme SCoT + 13 7 981 63 569 690 46

slide 8:

6 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Consommation nette projetée sur les secteurs à enjeux issus des OAP : - Sur le secteur de la plaine : 96 hectares dont 45 hectares pour de l’activité économique 09 hectare pour de l’habitat mêlé à de l’activité économique et 39 hectares pour de l’habitat strict - Sur le secteur du village et plateau : 49 hectares dont 22 hectares pour de l’activité économique et 26 hectares pour de l’habitat strict Foncier mobilisé consommation brute : Agricole 24 ha Anthropisé 82 ha Friche 09 ha Naturel / Boisé 64 ha Secteur de la Plaine Anthropisé 26 ha Naturel / Boisé 50 ha Secteur Village/Coteaux Hypothèse forte Besoin total en logements à horizon 2030 700 logements Décohabitation Besoin de 60 logements Rénovation urbaine Résidences secondaires Besoin de 60 logements Croissance démographique + 1 400 hab. Besoin de 570 logements Reconquête 30 vacance 100 logements Autoproduction issue de 3 du parc actuel INSEE 2012 100 logements Logements nouveaux à produire 500 logements 0 ha consommé 0 ha consommé 325 logts 7 ha 125 logts 5 ha 50 logts 5 ha Collectif 50 logt/ha Indiv. gr. 25 logt/ha Individuel 10 logt/ha 17 hectares nécessaires Si la vacance est mobilisée et l’autoproduction du parc prise en compte sinon 23 hectares sont nécessaires Pour l’habitat : 23 hectares nécessaires Pour l’habitat : La programmation du besoin en logements à l’horizon 2030

slide 9:

7 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES B. Limiter l’étalement urbain et optimiser « l’urbain » existant En vue d’une gestion durable du territoire la Loi ALUR préconise de fixer des objectifs de modération de la consommation de l’espace et de lutte contre l’étalement urbain afin que tout développement urbain à venir soit anticipé raisonné et concerté. À ce titre dans le double objectif de modérer la consommation foncière et de diversifier le parc de loge- ments le PADD fixe comme objectif d’atteindre au moins 25 d’habitat collectif en 2030. Pour y parve- nir l’habitat collectif doit représenter a minima 65 de la production de logements soit 455 des 690 logements prévus. Forme urbaine existante Forme urbaine déployée Appartements Maisons Collectif Individuel groupé Individuel pur Aujourd’hui INSEE RP2012 Sitddel2 167 827 179 214 607 Horizon PLU 2030 253 742 65 25 10 Concernant l’incidence foncière prévue pour l’habitat celle-ci est estimée à 23 hectares si la vacance immobilière et/ou la capacité auto-productive du parc n’est pas prise en compte. Consommation foncière observée entre 1999 et 2011 Consommation foncière brute projetée en 2030 sur des sols de type Totale collectif groupé individuel Totale Naturel et forestier Agricole Urbain 50 logt / ha 25 logt / ha 10 logt / ha 1045 ha 486 ha 3 ha 1561 ha Tendancielle 2 ha 6 ha 42 ha 50 ha Raisonnée 9 ha 7 ha 7 ha 23 ha Si la commune s’engage à une reconquête de la vacance immobilière à savoir atteindre 30 de loge- ments vacants remis sur le marché d’ici 15 ans soit un volume de 90 logements vacants la production de nouveaux logements ne s’élève plus qu’à 600 unités. En outre on observe en France une tendance à la division des grands logements villas maisons de ville. Cependant ce phénomène est à relativiser à Montauroux du fait de la présence de familles s’intéressant aux produits supérieur à 3 pièces. On peut donc estimer la capacité auto productive du parc à 3 du parc de logements actuel soit 100 logements créés à enveloppe constante. Le besoin total en logements nou- veaux ne s’élève donc plus qu’à 500 unités et la consommation foncière induite à 17 hectares. Actions :  Reconquérir la vacance immobilière habitat à hauteur de 30 du parc vacant en 2012 par le renouvellement urbain et la requalification du bâti  Orienter la production du parc d’habitat vers de l’habitat collectif à hauteur de 65 de la production et pour une densité d’au moins 50 logements à l’hectare  En collectif faire appel à des formes bâties compactes mais à l’emprise aérée de l’ordre du R+2 à R+3 partiel avec une emprise au sol ne dépassant pas les 40

slide 10:

8 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES C. Un développement urbain cohérent vis-à-vis des réseaux Aujourd’hui nombre d’habitations ne sont pas desservies par des réseaux d’adduction d’eau potable ou d’assainissement. Ceci représente un double tort. En effet à la fois le confort des personnes et le respect de l’environnement est mis à mal. De plus le manque de réseau d’adduction d’eau expose de fait les habitants en zone d’aléa feux de forêts ne disposant pas de couverture d’hydrant. Pour préserver les sols et assurer la sécurité ainsi qu’un confort de vie suffisant et digne à ses habitants la commune s’engage à : Actions :  N’urbaniser que si est présent un réseau d’adduction d’eau potable et d’assainissement collectif ou semi-collectif  Développer le réseau d’hydrants ou n’urbaniser qu’en présence de celui-ci  Éviter le gaspillage des ressources de la commune en une gestion réfléchie des ré- seaux  Promouvoir des formes d’habitat permettant la mutualisation et l’optimisation des réseaux

slide 11:

9 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Les enjeux du PADD en matière de protection du paysage et de la biodiversité

slide 12:

10 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Orientation 2 – Prévenir les risques et les nuisances Le territoire de Montauroux laisse une grande place aux espaces naturels. Ceux-ci à la fois sensibles et source de risque particulièrement quand ils sont en contact avec des enjeux humains habitat activité éco- nomique nécessitent une réflexion à part entière pour aboutir à une gestion durable des milieux et prévenir l’humain des risques naturels. A. L’agriculture/sylviculture comme interface contre le risque incendie et inondation À l’heure actuelle la commune de Montauroux n’est sujette à aucun PPRI ou PPRIF. Le territoire communal connait cependant des incendies ou inondations/coulées de boues à intervalles réguliers. La plaine de Mon- tauroux avec ses espaces agricoles constitue un espace de transition préservant les populations du risque inondation. De plus une gestion raisonnée du milieu forestier par le sylvopastoralisme permet de limiter le risque incendie en entretenant la forêt et valorisant ses ressources notamment la biomasse. En prévention de ces risques la commune s’engage sur des aménagements durables : Actions :  Actualiser l’emprise des zones inondables pour une meilleure connaissance du risque  Préserver les champs d’expansion de crues actuelles en s’appuyant sur une activité agricole pérenne  Inciter et soutenir le sylvopastoralisme pour l’entretien des zones tampon pour les boisements à l’interface bâti / massif  Promouvoir une sylviculture viable durable et préventive dans une logique de pré- vention des incendies et de valorisation de la biomasse  Stopper toute urbanisation dans le massif B. La réappropriation des ruisseaux et vallons comme temporiseur du risque ruissellement Le territoire communal est parcouru de ruisseaux temporaires ou non et de vallons. Ceux-ci ont avec le temps pu être bouchés volontairement ou par délaissement. Leur entretien et bonne gestion permettrait une meilleure gestion du risque ruissellement canalisant et drainant ainsi les écoulements pluviaux. Aussi ce sont souvent les habitations exposées au risque ruissellement qui en sont directement ou indirectement responsables du fait de murs de clôtures de comblements des vallons ou de sur-artificialisation des co- teaux. À ce titre il convient de laisser libre l’écoulement des vallons et ravines. Pour y parvenir le PADD incite à : Actions :  Recenser les vallons et ruisseaux temporaires  Restaurer les ripisylves frein à l’érosion des sols dans les zones de ruissellement  Établir une zone d’inconstructibilité autour des vallons et ruisseaux  Restaurer les vallons et les inclure dans la trame verte et bleue  Mettre en place les actions fixés par l’étude sur le risque ruissellement du quartier des Estérets du Lac

slide 13:

11 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES C. Limiter l’exposition aux risques par un arrêt du mitage et une information accrue de la population Un des facteurs aggravant le risque incendie et mouvement de terrain est l’installation éparse d’habitations dans des espaces boisés ou dans des espaces à forte déclivité. Cette configuration empêche une gestion efficace du risque et si l’entretien des boisements proches n’est pas réalisé et les installations de lutte contre l’incendie et d’accès aux habitations sont peu satisfaisantes l’exposition des populations est trop importante. De plus une population peu informée et peu sensibilisée aux risques sera d’autant plus vulnérable si un événement se produit et continuera des usages peu responsables vis-à-vis de sa sécurité et celle d’autrui. Pour ce faire quatre axes de travail doivent être suivis : Actions :  Densifier les poches d’urbanisation en privilégiant les formes d’habitat semi- collectif. En effet l’habitat groupé favorise la mutualisation des moyens de lutte contre l’incendie et diminue l’exposition au risque  Stopper l’urbanisation des coteaux et de certaines anciennes zones NB tout en ga- rantissant une couverture suffisante en hydrants et un entretien de qualité des li- sières cf. Orientation 2.A  Informer sur et composer avec le risque mouvement de terrain impactant de nom- breux secteurs sur la commune tout en veillant au respect des documents prescrip- tifs afin de limiter voire réduire l’exposition des Montaurousiens  Retrouver une mémoire du risque via des outils d’information accessibles à tous et dès le plus jeune âge

slide 14:

12 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Orientation 3 – Protéger les paysages et la biodiversité Support d’un potentiel touristique écologique et d’amélioration du cadre de vie le paysage couvrant le terri- toire de Montauroux présente de nombreuses richesses mais fait preuve d’une grande fragilité. L’avenir sociétal économique et environnemental passera par une gestion raisonnée et intelligente des milieux natu- rel et urbain tout en prenant en compte la biodiversité qu’elle concerne la flore ou la faune. À l’inverse le mitage qui s’est développé sur les coteaux et l’urbanisation de la plaine a gravement atteint à l’identité paysagère du territoire et aux continuités écologiques. À cela s’ajoute le dépérissement agricole et sylvicole qui a fait se fermer de nombreux espaces. A. L’agriculture garant du paysage L’agriculture outre son apport économique à un territoire est le seul outil viable et durable de maintien d’espaces ouverts et d’une diversité paysagère garantie. Ainsi pour que la commune conserve voire re- trouve un paysage de qualité le soutien à la filière agricole est incontournable. Actions :  Maintenir une diversité paysagère grâce à une diversité de pratiques agricoles  Développer / Maintenir l’activité agricole notamment sur la fleur à parfum  Préserver les milieux ouverts via la mise en place de sylvopastoralisme  Restaurer / Entretenir les anciennes restanques et garantir leur protection  Préserver les oliveraies existantes et encourager la reconquête de celles reprises par la forêt B. Valoriser touristiquement et sensibiliser sur l’environnement naturel patrimonial et agricole La protection des milieux naturels et de la biodiversité ne se fera que difficilement sans une prise en compte des enjeux par la population et sans une valorisation économique par les acteurs locaux notamment par le tourisme vert. C’est pourquoi dans le but de concilier protection et valorisation des milieux la commune s’engage à : Actions :  Développer des chemins de valorisation touristique des éléments patrimoniaux agricoles et environnementaux  Sensibiliser aux problématiques agricoles environnementales et patrimoniales  Préserver les covisibilités et points de vue touristiques  Engager une mise en valeur du petit patrimoine en permettant sa reconstruction

slide 15:

13 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES C. Assurer l’intégration paysagère du mitage actuel et prévenir de son intensification Le socle paysager du village perché de Montauroux s’est fortement détérioré du fait d’une urbanisation lâche et peu intégrée dans le paysage. Cela a conduit à une difficile lecture des entités paysagères et une banalisa- tion du paysage. Le plateau est également concerné même si l’enjeu paysager y est moindre. De plus depuis que la Loi ALUR a supprimé les superficies minimales il existe un véritable enjeu d’évitement de la densification de ces secteurs sensibles qui risquerait de fragmenter et fragiliser de manière croissante les milieux. Actions :  Disposer des boisements interstitiels dans les zones sensibles  Limiter la densification dans les secteurs de nature et au paysage sensibles par des règles d’emprise au sol inchangée de coefficient d’espace vert ou tout autre outil opportun  Préserver l’identité et l’existence du hameau de Gaudon D. Préserver les massifs boisés et réservoirs de biodiversité Richesse souvent oubliée des territoires la biodiversité et sa préservation représentent un véritable enjeu d’aménagement du territoire. Pour y parvenir les continuités écologiques doivent être préservées dans les milieux naturels anthropisés et les noyaux de biodiversité sanctuarisés. À ce titre il convient de : Actions :  Arrêter le mitage en orientant le développement urbain vers les secteurs équipés et peu sensibles  Interdire les clôtures autres que végétales dans les noyaux de biodiversité ou dans les espaces au cœur de continuités écologiques à préserver ou à reconstituer  Imposer une part de végétalisation des espaces non bâtis

slide 17:

15 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Axe n°2 RECONCENTRER LE DÉVELOPPEMENT URBAIN

slide 18:

16 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES

slide 19:

17 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Axe 2 Reconcentrer le développement urbain L’urbanisation diffuse et la séparation nette qui s’est réalisée depuis les années 1970 entre habitat et activi- té économique a amené les Montaurousiens à être tributaire de l’automobile pour le moindre de leur dépla- cement. Cette dépendance du territoire vis-à-vis de l’automobile laisse également sur le côté les personnes ne pouvant pas se mouvoir par eux-mêmes faute d’alternative. Par conséquent une logique de compacité urbaine et de reconcentration des pôles de vie est à amener sur le territoire. En revendiquant une volonté de préserver et améliorer le cadre de vie de ses habitants tout en innovant sur le plan architectural et en préservant son patrimoine la commune pourrait candidater au label « Ville ou Terri- toire d’Art et d’Histoire » véritable reconnaissance sur l’ensemble du territoire national. Le PADD présente trois orientations pour parvenir à cet objectif volontariste deux centrées sur des sec- teurs à savoir le village perché et la plaine et une déclinable sur l’ensemble de la commune. Orientation 1 – L’identité patrimoniale : le village perché Centre administratif et touristique de la commune le village perché a perdu sa fonction première et névral- gique d’animation de la commune. Aujourd’hui tout se passe dans la plaine les commerces sont de moins en moins viables et seul l’attrait touristique des lieux continue d’animer le village. Pourtant seul repère d’identité de la commune le vieux centre est délaissé voire évité mais demain ce sera de nouveau un des pôles incontournables du territoire. Pour y aboutir le PADD s’oriente vers une stratégie d’appui du centre ancien par une préservation de l’existant un soutien par un développement de l’habitat proche et d’équipements structurants et une accessibilité repensée. A. Préserver et valoriser le patrimoine et les espaces publics Le principal atout du village de Montauroux est son cadre de vie qui s’étaye d’une qualité architecturale et patrimoniale reconnue. Le PADD entend capitaliser sur ces éléments pour sinon accroître mais a minima conserver l’attrait du lieu afin d’y développer un habitat de qualité en accession ou en locatif. Actions  Préserver et mettre en valeur le petit patrimoine  Veiller à l’intégration architecturale des projets et à l’harmonie dans les linéaires de bâti ancien  Mettre en place une politique culturelle avec le Pays de Fayence s’appuyant no- tamment sur des monuments emblématiques du vieux Montauroux  Aménager des espaces publics en pied d’îlot  Créer des espaces verts publics plus conséquents en périphérie directe du centre

slide 20:

18 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES B. Intensifier « l’urbain de plateau » pour réussir la greffe urbaine et soutenir le centre ancien Deuxième axe de soutien du centre-village la greffe urbaine à réaliser entre ce-dernier et les zones de péri- phérie attenante à l’est qui vont tendre à se densifier. L’objectif à atteindre est donc une intensification ur- baine au regard des réseaux existants tout en privilégiant une forme d’habitat dense adaptée à la proximité urbaine d’équipements comme l’école la Maison pour Tous ou encore le village. Une augmentation en densité sera doublement bénéfique pour le village avec un apport de population pour les commerces d’une part mais également avec une logique de proximité qui incitera l’accès aux com- merces du centre-ville par les modes doux piétons et cyclistes. Actions :  Maintenir et créer des percées visuelles et modales entre le centre-ancien et les quartiers appelés à se densifier  Établir un gradient décroissant de densité le long des voiries principales et des ré- seaux au départ du centre  Limiter l’installation de commerces dans les programmes nouveaux d’habitat à des secteurs précis pour ne pas concurrencer ceux existants  Accompagner la trame bâtie par des espaces publics de qualité densité et com- pacité ne signifiant pas massivité C. Conserver et développer les équipements publics structurants et les services Pour assurer une revitalisation du centre village et ainsi le rendre indispensable celui-ci doit également être le lieu de nombreuses aménités. C’est pourquoi les projets structurants de la commune notamment sur le plan culturel doivent trouver leur place dans ou à proximité du centre ancien. En outre l’appareil commercial fragilisé doit être préservé et complété en attribuant les entresols de cer- taines opérations à l’activité commerciale et en préservant des linéaires commerciaux. Actions :  Conserver et orienter les grands équipements culturels sur le centre village  Préserver des linéaires commerciaux emblématiques et les prolonger ou raccorder entre centre village et périphérie proche  Délimiter des secteurs précis où l’activité commerciale nouvelle pourra trouver sa place en concordance avec celle existante  Faire du centre-village le lieu d’une économie de services à la personne et de com- merces de détail en y assurant une diversité commerciale

slide 21:

19 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES D. Réussir la nouvelle accessibilité du centre et du plateau Cependant tout développement du plateau restera conditionné à la qualification de l’accessibilité. En effet actuellement la RD37 traversant le village sature déjà rapidement. Une solution de contournement du centre ancien doit être apportée pour assurer une irrigation sereine et durable du plateau. La problématique du stationnement est également un enjeu de taille du centre ancien pour assurer une clien- tèle suffisante aux commerces mais également un confort de vie satisfaisant aux Montaurousiens. Pour cela un parking structurant en périphérie proche du centre est à initier. Enfin en matière de déplacements doux une grande partie du village et du plateau devra être apaisé et l’espace public sera rendu au piéton et au cycliste à travers notamment des aménagements d’espaces pu- blics action conditionnée à la réalisation du contournement routier. Pour parvenir à une accessibilité cohérente et répondant aux attentes des Montaurousiens le PADD pro- pose : Actions :  Identifier des lieux pour la création d’un parc de stationnement structurant sur le plateau desservant celui-ci et le village  Couvrir le parking de la fontaine pour développer le potentiel d’accès et de station- nement du village  Rendre piétonnes les rues du centre village et celles y aboutissant  Pour les axes desservant de nombreuses habitations créer des zones de rencontre où la voiture est autorisée mais le piéton reste prioritaire  Inciter au stationnement inclus dans les programmes immobiliers pour libérer l’emprise publique du stationnement de surface Un projet de parking en ouvrage intégré à du logement à Bordeaux La problématique rue Antoine Bonnet dans le centre-village

slide 22:

20 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Orientation 2 – L’identité contemporaine : la plaine Cœur économique de Montauroux la plaine a vu se développer ces dernières décennies un urbanisme commercial relativement turpide dénaturant la vocation agricole originelle et mettant grandement à mal l’identité paysagère des lieux. C’est donc le second secteur à enjeux du développement montaurousien. A. Revendiquer la plaine comme lieu d’habitat moderne d’une architecture novatrice et éco-performante D’un bâti très peu qualitatif et manquant d’identité architecturale la plaine présente un intérêt certain pour le renouvellement urbain et la montée en gamme dans les projets urbains paysagers et architecturaux. De plus le secteur mobilisé étant déjà urbanisé cela évitera d’impacter à nouveau des espaces agricoles et naturels. Le secteur nécessite une réelle restructuration et un projet urbain ambitieux le long de la RD562 pour requa- lifier un bâti délabré par endroit et sous optimisé. C’est pourquoi le PADD soumet les actions suivantes : Actions :  Initier un renouvellement urbain tant dans la forme que dans la destination des pro- grammes pour y faire éclore des réelles centralités et une mixité fonctionnelle opé- rationnelle  Mettre en place des prescriptions garantissant un urbanisme à très haute perfor- mance énergétique et écologique faisant place à une architecture novatrice dans les formes et les matériaux  Imposer l’installation de panneaux solaires sur les toitures plates quand celles-ci ne sont pas utilisées  Cantonner le développement d’habitat de la plaine aux espaces déjà anthropisés  Assurer une mixité fonctionnelle respectueuse des habitants et des acteurs écono- miques en évitant les conflits d’usage délimiter des secteurs précis d’économie productive La plaine de Montauroux aujourd’hui

slide 23:

21 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES B. Assurer une accessibilité partagée et d’agrément des habitations commerces et emplois Actuellement la plaine est le lieu d’un usage quasi exclusif de la voiture malgré un stationnement relative- ment mutualisé la voiture en surface frise l’hégémonie. Cette dynamique est donc à briser en instaurant des cheminements doux sécurisés des perméabilités piétonnes entre les quartiers et futures centralités. Ceux-ci devront être paysagers pour permettre une déambulation aux habitants. Là encore le stationnement devra être concentré sur des parkings en ouvrage situé à l’extérieur des zones de vie l’un deux pourra servir de parking de covoiturage. Les espaces gagnés sur la voiture pourront donc être requalifiés en espaces publics ou valorisés pour de l’habitat et/ou de l’activité économique. Enfin la réalisation de la contre-allée le long de la RD562 permettra de hiérarchiser les flux et décanter les flux de transit de ceux relevant de la desserte locale. Cette réorganisation permettra également l’accueil d’un transport en commun desservant la plaine et la reliant aux villages perchés et au lac. Actions :  Assurer la maîtrise foncière pour permettre un maillage mode doux confortable et fonctionnel notamment est-ouest  Agrémenter les traversées piétonnes et cyclistes  Faire des nouveaux quartiers de la plaine le passage et l’escale de l’EuroVélo-route en projet en soumettant un tracé opérationnel  Limiter la place du stationnement en surface et le concentrer sur des espaces de stationnement en ouvrage identifiés et dimensionnés préalablement à la réalisation des opérations d’habitat C. Implanter des espaces publics de respiration de qualité et investis Les zones d’activités qui se situent sur la plaine occupent la quasi-totalité du foncier disponible le long de la RD562. Cette disposition organise l’espace semblablement à un couloir où les coupures d’urbanisation brillent par leur absence et les bâtis se succèdent sans point d’accroche réel. En arrière de ces zones d’activité le peu de foncier disponible est réquisitionné par l’automobile ou est lais- sé en friche où demeurent matériaux et dépôts d’ordure. Aussi il manque une réelle trame verte urbaine à ce secteur qui central cisaille les espaces naturels boisés et agricoles et se trouve au cœur d’un espace de transition faunistique à reconquérir. Ainsi pour assurer un cadre de vie satisfaisant aux futurs habitants des quartiers de la plaine et offrir une place de qualité à la nature en ville le PADD s’engage à : Actions :  Imposer des coefficients d’espaces verts sur l’ensemble de la zone  Prévoir des zones tampon paysagères autour des activités productives  Reconstruire une trame verte urbaine limitant la segmentation des espaces naturels  Assurer un traitement de l’espace public incitant à l’investissement par les habitants

slide 24:

22 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES D. Assurer le lien avec le village perché : complémentarité et non compétitivité La notion de bipolarité pour Montauroux s’est toujours faite au détriment d’une des deux centralités. Le PADD se doit de poser des principes viables pour réussir la coexistence de deux centralités bien définies et dont le développement s’effectuera en parallèle. Le village entité la plus fragile aujourd’hui doit pouvoir préserver ses commerces et services tout en évitant d’accueillir des fonctions qui n’ont pas leur place dans un lieu aujourd’hui enclavé et sensible. La plaine quant à elle ne doit pas devenir un quartier de second rang pour un habitat et une économie qui n’aurait pas été digne du centre village. Ces principes de développement sont les suivants : Actions :  Empêcher l’installation d’activités productives et potentiellement nuisibles au con- fort de vie dans le secteur du centre ancien / plateau  Limiter l’installation d’équipements et services publics structurants sur la plaine aux seuls équipements en cohérence avec les besoins locaux  Garantir un accueil du logement social combiné dans la plaine et sur le plateau  Inciter à l’installation de commerces et services disposant d’antennes sur la plaine et le plateau  Assurer des liaisons alternatives à l’automobile entre la plaine et le village

slide 25:

23 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Orientation 3 – L’identité partagée : la cohérence sociale et fonctionnelle Pour parvenir à un territoire durable et viable sur le long terme il est important d’assurer une cohérence en termes d’habitat de services à la population et de diversité de ces services. Pour ce faire le territoire doit comprendre et répondre aux attentes de ses habitants. Dans le même temps ces réponses doivent également prendre en compte des données exogènes agissant sur le territoire comme la législation ou des systèmes marché immobilier écologie etc.. A. Diversifier le parc de logements Le territoire de Montauroux comme celui du Pays de Fayence a connu une des plus importantes augmenta- tions des prix de l’immobilier depuis la dernière décennie. De ce fait les jeunes actifs peinent de plus en plus à se loger du fait des prix mais également d’un profil d’habitat qui ne correspond pas à leur besoin. La problématique se rapproche également de celle des personnes âgées qui souhaiteraient rester sur le terri- toire tout en se séparant de leurs logements devenus difficiles à entretenir. Pour rappel le parc d’habitat de Montauroux se compose majoritairement de très grands logements 679 sont des 4 pièces ou plus et 827 des maisons et le parc locatif dépasse à peine le quart de l’offre de logements. Afin de permettre un accueil des jeunes actifs en début de parcours résidentiel ou ne souhaitant simplement pas investir tout de suite et préparer le vieillissement de la population sur la commune une diversification du parc de logements est inéluctable. Pour l’atteindre le PADD fixe comme actions : Actions :  Définir des périmètres où les programmes immobiliers devront intégrer une propor- tion édictée de petits moyens et grands logements  Favoriser les programmes de maisons en bande ou de collectif plus appropriée aux attentes des jeunes actifs ou des personnes âgées  Assurer des aménagements garantissant l’accessibilité aux logements par les per- sonnes âgées et/ou à mobilité réduite

slide 26:

24 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES B. Développer le logement social en cohérence avec les centralités Même si Montauroux n’est pas soumis à l’article 55 de la Loi SRU qui impose une part de 25 de loge- ments sociaux parmi les résidences principales la question du logement pour tous doit tout de même se poser. En effet malgré l’apparence que donne Montauroux d’un territoire aisé le taux de pauvreté atteint tout de même 134 . Celui-ci se trouve être bien plus important chez les locataires public le plus exposé à la précarité immobilière où le taux de pauvreté atteint 281 . Afin d’assurer une équité dans le logement sur la commune une programmation de logements locatifs so- ciaux peut tout de même être envisagée. Si celle-ci s’avère pertinente le PADD l’oriente de telle manière à : Actions :  Préférer des opérations dissoutes dans des opérations d’habitat en accession pri- vée à des programmes identifiés et concentrés  Développer le logement social à proximité d’une offre suffisante en services et commerces sinon à proximité d’une offre de transport en commun opérationnelle  Définir des périmètres imposant une part minimale de logement social à produire dans les opérations d’habitat  Assurer une mixité des formes et des typologies d’habitat dans la production du lo- gement social C. Favoriser la mixité fonctionnelle Garante d’une vie de proximités et d’émancipation de l’habitant par rapport à la voiture la mixité fonction- nelle est devenue un des piliers du développement urbain. La délimitation assumée entre habitat services et activité n’est plus envisageable au vu des enjeux d’aujourd’hui en termes de diminution du besoin en dépla- cements de viabilité des activités commerciales de détail de garantie d’une pluralité économique et d’alimentation locale de la ville. C’est pourquoi la commune s’engage à respecter les principes énoncés ci-après dans l’aménagement de ses futurs quartiers sauf précisions contraires dans le PADD : Actions :  Réserver les rez-de-chaussée du bâti donnant sur les axes principaux et les centrali- tés aux activités tertiaires de commerce et/ou d’artisanat  Autoriser dans les zones à caractère urbain la présence d’usage à destination autre que l’habitat  Garantir des espaces de séparations entre les activités potentiellement nuisibles au cadre de vie et les lieux d’habitat  Affecter des espaces à la détente et aux loisirs dans les zones urbanisées ou en devenir la mixité fonctionnelle relevant également des aménités récréatives

slide 27:

25 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Axe n°3 RENOUER AVEC UNE ÉCONOMIE QUALITATIVE ET DURABLE

slide 29:

27 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Axe 3 Renouer avec une économie qualitative et durable Le développement économique de Montauroux s’est appuyé sur un urbanisme commercial de masse associé à une activité artisanale mêlant activité banale à artisanat d’art. Ces deux étais font aujourd’hui partie d’un schéma économique érodé qu’il faut songer à renouveler. En effet l’économie numérique creuse de plus en plus son lit l’économie verte est plébiscitée par une grande partie de la population les circuits courts sont une des réponses à la volonté de traçabilité et de solidarité des consommateurs. Il s’agit donc d’inscrire Montauroux dans un nouveau schéma de développement économique pérenne et viable. Orientation 1 – L’économie verte le nouveau Montauroux Montauroux par sa localisation et son occupation des sols dispose de nombreux atout pour s’épanouir dans une dynamique d’économie verte. Cette dernière consiste en un développement économique s’appuyant sur les ressources naturelles d’un territoire tout en cherchant à réduire l’empreinte écologique de celui-ci. En aména- gement du territoire cela vise principalement l’économie circulaire et une production propre respectueuse des milieux et de l’intégrité de la biodiversité. A. Le lac et le sport piliers économiques en devenir Un des piliers porteurs dans la nouvelle économie est l’économie du sport et des loisirs. Le Pays de Fayence est un territoire qui le démontre parfaitement avec le lac de Saint-Cassien le golfe de Terre Blanche le centre de vol à voile et les sollicitations de nombreux porteurs de projet portant sur le tourisme et les loisirs. La commune doit donc accompagner cette tendance et l’orienter vers les meilleurs atouts dont elle dispose à savoir le lac de Saint-Cassien les gorges de la Siagne la basse montagne et les grands espaces naturels relati- vement préservés. Le PADD entend donc capitaliser sur ces points en suivant les actions suivantes : Actions :  Donner au lac de Saint-Cassien une infrastructure nautique de sport et de loisirs à la hauteur des fréquentations et du potentiel du lieu  Amener de nouvelles structures sur des filières peu développées dans le sport notam- ment sur la thématique du handisport  Faire reconnaître Montauroux comme lieu de pratique cycliste pédestre et équestre de haute qualité

slide 30:

28 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES B. L’éco-tourisme vecteur de développement communal En s’appuyant sur les caractéristiques naturelles de son territoire Montauroux correspond au développement du tourisme vert. Ce tourisme à la recherche de la découverte de la nature de l’agriculture voire de l’écologie ur- baine permettrait d’étendre la gamme touristique proposée aux visiteurs tout en offrant un vecteur de dévelop- pement économique respectueux des milieux car reposant sur eux. Pour aider à l’établissement d’un tel tourisme le PADD propose : Actions :  Inciter à l’installation de programmes touristiques reposant sur le concept de « slow- tourisme » en cohérence avec les milieux naturels tel l’éco-camping le ressource- ment de soi  Mener une réflexion sur la création d’un camping communal  Inscrire Montauroux dans le circuit des fleurs à parfum en capitalisant sur la spécificité de la rose de mai et inciter à la visite d’exploitations agricoles ou d’entreprise de trans- formation agro-tourisme  Favoriser la diversification de l’activité agricole dans le but de pérenniser l’exploitation agricole concernée  Recenser les ruines de bastides potentiellement mobilisables comme gîtes ruraux tout en se conformant au droit de l’urbanisme dans leur réhabilitation définition stricte de ruine C. L’économie circulaire irriguant un territoire soutenable Autre pan de l’économie verte l’économie circulaire qui tend à valoriser chaque déchet d’une activité en matière première pour une autre. Cette économie sert de ciment entre divers secteurs : les déchets issus de la con- sommation serviront au compost pour l’agriculture sur la commune la sylviculture génère la biomasse valorisée en énergie. L’économie circulaire prend également en compte l’économie de la fonctionnalité où un bien n’est plus acheté mais utilisé en échange d’un loyer. Ce volet peut permettre à Montauroux de voir se développer son artisanat par mutualisation et optimisation de nombreux moyens de production. À titre d’exemple fonctionnel les « fablab » en ville où les outils sont mis à disposition afin d’aider les personnes à concrétiser leurs projets voire à démar- rer des entreprises. Montauroux peut donc se positionner comme précurseur de l’économie circulaire en suivant les actions sui- vantes : Actions :  Soutenir matériellement humainement et/ou financièrement des projets relevant de l’économie circulaire  Accompagner la valorisation de la biomasse par la réalisation d’un chauffage urbain desservant les futurs quartiers de la plaine  Initier ou faciliter les démarches pour l’installation d’une compostière communale  Développer l’indépendance énergétique du territoire notamment grâce au potentiel photovoltaïque  Conforter l’existence de la déchetterie sur la route de Grasse comme lieu de stockage des déchets inertes du BTP

slide 31:

29 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Orientation 2 – L’artisanat d’art une filière à capitaliser Un des piliers économiques actuels de la commune de Montauroux est l’artisanat. Il s’agit d’un savoir-faire qui sait se démarquer des territoires voisins pour certains artisans d’art ou d’activités plus banales pour d’autres. On observe aussi une demande réelle en termes de locaux voire d’habitat à proximité des locaux pour de nom- breux artisans. C’est cette dynamique de génération spontanée d’entreprises que la commune entend soutenir par son PADD mais également l’orienter vers un savoir-faire de qualité et reconnu. A. Montauroux ville d’art et d’histoire Par son patrimoine existant son savoir-faire en bâtiment et la volonté de s’inscrire comme un territoire novateur en termes de valorisation du patrimoine et d’architecture novatrice. Le PADD investit la commune à travers les actions suivantes : Actions :  Soutenir l’artisanat et plus particulièrement l’artisanat d’art  Garantir l’accueil des entreprises artisanales liées au bâtiment et au paysage en cohé- rence avec le renouveau des zones d’activité de la plaine  Faire du renouvellement urbain de la plaine un point d’accroche du territoire pour l’architecture contemporaine véritable laboratoire urbain pour le cadre de vie  Travailler à la reconquête paysagère du socle du village perché en collaboration avec des entreprises expertes B. Identifier pérenniser les filières d’excellence L’artisanat d’art concilie tradition et innovation dans des spécialités telles que la verrerie l’ébénisterie ou la bijouterie. À ce titre Montauroux et le Pays de Fayence disposent d’un terreau fertile pour ce type d’artisanat puisqu’on recense déjà ébénistes forgerons tourneurs sur bois couteliers dinandiers et à Montauroux un verrier d’art. Cet artisanat de niche à forte valeur ajoutée nécessite une valorisation de son savoir-faire par un marketing territorial et une visibilité importante. Pour atteindre un épanouissement et une structuration de la filière le PADD incite à : Actions :  Créer des pôles de vente identifiés dans le village rayonnant de son patrimoine et dans la plaine de sa future aura contemporaine  Communiquer sur un territoire connu et reconnu comme créatif  Mettre en place un village des artisans d’art où développer le tourisme « artisanal » qui pourrait être bénéfique à la visibilité et à la reconnaissance des artisans

slide 32:

30 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES C. Soutenir l’entreprenariat artisanal et les ateliers collaboratifs Un des freins à l’installation des artisans est le manque de locaux disponibles et de moyen pour acquérir un matériel de production adéquat. Ainsi en poursuivant la logique d’économie circulaire promouvant l’économie de la fonctionnalité / de partage des ateliers collaboratifs identifiés par filière de production mettant à disposition certains outils ou des espaces de travail partagés telles que les pépinières d’entreprise permettraient d’assister des entrepreneurs dans l’amorce de leur projet et inciter à la création d’entreprise. Aussi il est important de préciser le soutien que la commune porte à l’entreprenariat artisanal par les actions ci-après : Actions :  Mettre à disposition un foncier suffisant et adéquat répondant aux besoins et aux at- tentes des artisans particulièrement en matière de proximité du logement et du lieu de travail  Soutenir les initiatives d’ateliers collaboratifs notamment en fournissant des locaux et une animation pour promouvoir la démarche auprès d’acteurs économiques déjà instal- lés ou cherchant à s’installer dans la région  Revendiquer Montauroux comme territoire incubateur de microentreprises et d’artisanat Orientation 3 – Un projet agricole et alimentaire pour le territoire L’agriculture a été le parent pauvre du développement économique communal récent. Pourtant la plaine de Montauroux a longtemps été le lieu d’une agriculture nourricière ou de fleurs à parfum. Le projet de la commune est donc de renouer avec une agriculture durable viable et desservant localement le territoire. Pour atteindre un véritable projet agricole il faut prendre en compte toutes les dimensions de la filière de la production à la vente. A. Une reconquête des espaces agricoles résiduels Le projet agricole passe par une reconquête des espaces agricoles aujourd’hui fragmentés pour la plupart et en friche pour certains. Concernant la taille minimale d’exploitation il est avéré que des projets agricoles comme le maraîchage d’un hectare ou moins sont économiquement viables pour peu que l’exploitation trouve un marché suffisant. Il convient donc de mettre en place différentes actions pour garantir un foncier agricole suffisant à l’installation d’une diversité agricole qui permettra d’alimenter le territoire : Actions :  Travailler avec le département et le SCoT pour mettre en œuvre une politique de protec- tion et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels afin d’assurer une gestion foncière concertée et initier un programme d’actions dans le but d’atteindre les objectifs fixés de concert entre le SCoT le département et la commune  Assurer un zonage agricole ajusté aux réalités agronomiques des sols et aux exploita- tions existantes  Mettre en place une animation foncière pour le remembrement de parcelles et/ou pour faciliter la gestion des baux agricoles  Garantir une agriculture durable et biologique aux interfaces des zones urbaines et agri- coles  Développer le maraîchage sur le territoire communal

slide 33:

31 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES B. Un développement local des produits transformés Après la production de produits agricoles vient leur valorisation. Pour certains comme les productions végé- tales ils seront orientés directement vers la vente pour d’autres comme la viande la transformation alimentaire est nécessaire. Il est donc logique et incontournable que celle-ci se fasse localement voire sur la commune. De plus cette prise en compte de la filière de transformation alimentaire permet un accroissement de l’emploi lié à l’agriculture notamment avec les abattoirs ou les conserveries. Pour inscrire la volonté de la commune dans un développement de la filière agricole le PADD incite à : Actions :  Promouvoir une transformation alimentaire artisanale locale garante d’un savoir-faire reconnu et adapté aux spécificités du terroir  Valoriser les produits de la commune ou du Pays de Fayence par un label permettant au consommateur de se repérer et d’être sensibilisé  Concerter la production de produits agricoles avec les unités de transformation agroa- limentaire pour assurer un débouché pour la première et une ressource pour la se- conde seule opportunité pour un projet pérenne et disposant de garanties pour réussir C. Le commerce de proximité et en circuit court soutien des productions locales Dernière strate d’un projet agricole le débouché économique est primordial pour la viabilité et la pérennité du projet. La commune souhaite donc s’engager sur les circuits courts en montrant l’exemple notamment par l’achat de produits agricoles pour la cuisine scolaire. Les circuits courts doivent être une des conditions sine qua non du projet agricole en incitant des partenaires commerciaux que ce soit les grandes surfaces ou le commerce de proximité. Également un marché hebdoma- daire en cohérence avec les horaires d’un territoire d’actifs devrait pouvoir voir le jour sur la plaine et le pla- teau. Ainsi la commune se positionne comme facilitateur de la réalisation de ce modèle économique des proximités. Actions :  Identifier des espaces pour l’organisation d’un marché hebdomadaire pouvant couvrir périodiquement le village et la plaine  Assurer une aide à l’animation auprès des exploitants agricoles pour la valorisation des produits locaux dans les commerces de détail et les grandes surfaces  Faire de la cuisine scolaire l’un des premiers clients des producteurs locaux

slide 34:

32 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Orientation 4 – Une accessibilité à assurer Montauroux joue aujourd’hui le rôle de porte d’entrée du Pays de Fayence territoire enclavé de réputation. Ce rôle est crucial pour l’économie du canton et de la commune mais apporte également son lot de contraintes et d’inconvénients. La RD562 et la RD37 sont souvent saturées aux heures de pointe drainant une population d’actifs qui en profi- tent pour s’arrêter aux commerces des zones d’activité de la plaine. Ce flux congestionne également l’accès à la commune et aux secteurs résidentiels. Enfin le pont sur le lac de Saint-Cassien inquiète du fait de sa fragilité et impacte notamment le développement d’une économie tributaire du transport routier. A. Une accessibilité numérique de qualité garante du développement économique L’enclavement du territoire qui grève le développement économique c’est aussi l’accessibilité numérique. Les zones d’activité sont aujourd’hui sous équipées par rapport à leurs besoins le numérique «professionnel » ne s’y intéressant pas où à des coûts prohibitifs. Les particuliers ressentent également un délaissement par l’avancée du numérique en France il s’agit d’une problématique devenant de plus en plus cruciale pour le confort de vie. Le développement de services liés à Internet permettra également de faciliter la vie des Montaurousiens en se passant de l’usage de la voiture. Actions :  La requalification des zones d’activité passera nécessairement par l’accès au numé- rique ainsi les pôles économiques sont une priorité pour le raccordement à la fibre  Assurer un raccordement au réseau de qualité dans les secteurs à densifier afin d’éviter toute surcharge des infrastructures  Engager la mairie de Montauroux dans l’ambition « Montauroux ville numérique » en développant l’accès numérique à des services administratifs de la vie quotidienne état civil inscription aux transports scolaires etc.  Veiller à l’application de l’engagement national des opérateurs téléphoniques pour l’apport de la 3G/4G sur l’ensemble du territoire afin d’éviter les zones blanches B. Repenser les déplacements et le stationnement sur la commune Irriguant le territoire les flux de biens et de personnes sont essentiels à une économie viable. Or aujourd’hui on observe de nombreux dysfonctionnements routiers sur le territoire communal. Concentrés et visibles ou diffus mais palpables ils gangrènent certaines parties du territoire. Une réflexion est donc à mener pour améliorer la desserte de certains secteurs la durabilité des déplacements des personnes et optimiser la logistique des biens. Pour ce faire le PADD propose de : Actions :  Repenser le stationnement en périphérie des centralités existantes ou à venir cf. actions 2.1.D et 2.2.B  Installer un parc de stationnement de covoiturage en sortie est de commune  Sécuriser les itinéraires modes doux et innover pour l’accessibilité au village perché et au lac  Accompagner la mise en place d’un transport en commun intercommunal qui desservi- ra la plaine et les villages perchés  Qualifier le stationnement à proximité du lac de Saint-Cassien par une infrastructure structurante

slide 35:

33 commune de Montauroux PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES C. Un accès au territoire à pérenniser et sécuriser Afin d’assurer une accessibilité fiable sécurisée et durable de la commune et plus généralement du Pays de Fayence la commune rappelle : Actions :  Veiller à la réalisation de la contre-allée sur la RD562 dans le but d’améliorer la sécuri- té et la fluidité de l’axe  Prendre en compte la réflexion en cours sur la desserte du Pays de Fayence  Travailler à une meilleure desserte du village dans le but d’améliorer le cadre de vie du centre ancien  Travailler de concert avec le département pour la réalisation de l’EuroVélo-route  Envisager un contournement du village par le secteur de Tournon

authorStream Live Help