Robin Mesnage Nov 2015

Views:
 
Category: Entertainment
     
 

Presentation Description

No description available.

Comments

Presentation Transcript

Slide1:

Effets sur la santé des herbicides à base de glyphosate 1 www.criigen.org Robin Mesnage , PhD, King’s College London, UK International conference – Assessment and regulation of pesticides and GMOs Paris, 13 novembre 2015

Slide2:

Effets toxiques observés chez des rats exposés deux ans à une dose de Roundup tolérée dans l’eau du robinet : La majorité des mâles sont morts de problèmes hépatiques et rénaux Foie : congestions, foyers nécrotiques… Rein : Nephropathies progressives chroniques plus sévères que chez les témoins Les femelles traitées au Roundup ont 3 fois plus d’anomalies hépatiques que les témoins. Leur biochimie rénale est perturbée Séralini et al., 2014

Slide3:

Analyse approfondie des effets du Roundup sur les gènes régulant le fonctionnement du foie et des reins. L’activité de 28,407 genes a été mesurée par application de la technologie des microarrays ('puces à ADN') Mesnage et al., 2015

Slide4:

Analyse statistique des perturbations du transcriptome entre les rats traités au Roundup (spheres rouges) et les rats témoins (spheres vertes) - FEMELLES REINS Les échantillons des rats traités au Roundup se séparent clairement des témoins FOIES Variations dans l’activité de 28 403 gènes modélisée en 3 dimensions

Slide5:

Chaque point est un gène; Les perturbations communes aux foies et aux reins sont en rouge Une valeur « –log10 p-value » de 2 signifie qu’il y a 1% de chance que la perturbation mesurée soit due au hasard. Les statistiques associées à ces résultats sont fortement significatives

Slide6:

Les résultats des puces à ADN sont confirmés par l’analyse de l’expression de 18 gènes par une autre méthode L’analyse des réseaux de gènes montrent que les perturbations provoquées par l’exposition au Roundup sont associées à des mécanismes hormonaux

Slide7:

Les gènes dérégulés sont typiques de pathologies hépatiques ou rénales (Nécrose, fibrose, stress oxidatif) Les profils d’expression des gènes confirment les effets toxiques du Roundup à une dose équivalente à celle retrouvée dans l’eau du robinet.

Slide8:

Le Roundup est commercialisé sous la forme d’un mélange (glyphosate + adjuvants) 8 Le glyphosate n’est jamais utilisé seul Le glyphosate seul n’est pas un herbicide Le Roundup est jusqu’a 1000 fois plus toxique que le glyphosate seul (Benachour et al., 2007)

Slide9:

Nous avons testé 9 formulations d’herbicides à base de glyphosate et étudié leur composition en adjuvants Certains adjuvants sont 10,000 fois plus toxiques que le glyphosate! 9 Analyse en spectrométrie de masse Mesnage et al., 2013

Slide10:

Première revue indépendante des effets toxiques du Roundup et de son principe dit actif, le glyphosate Une vingtaine d’études académiques montre des effets toxiques à des doses auxquelles les agences réglementaires déclarent une absence d’effets. Des effets toxiques négligés sont mêmes retrouvés dans les expériences réalisées par les industriels eux-mêmes. Les formulations sont toujours plus toxiques que le glyphosate seul ! Mesnage et al., 2015

Slide11:

Nous avons demandé les données du Roundup à l’ANSES Roundup : Seuls quelques tests de toxicité aigue Pas d’étude de la biochimie sanguine Jamais un pesticide n’a été testé pour ses effets à long-terme tel qu’il est commercialisé et utilisé (par d’autres personnes que nous)

Slide12:

La toxicité des adjuvants est généralisable à d’autres pesticides Nous avons testé la toxicité de 3 insecticides, 3 fungicides et 3 herbicides, comparant principes actifs et formulations commerciales 8 pesticides sur 9 testés étaient jusqu’à 1000 fois plus toxiques que leurs principes actifs Mesnage et al., 2014

Slide13:

L’exposition aux adjuvants est rarement mesurée Ils sont retrouvés dans l’environnement (Krogh 2002), La seule hypothèse qui pourrait justifier la négligence des effets des adjuvants serait leur rapide dégradation ou leur non absorption Les agriculteurs n’utilisent jamais les principes actifs seuls

Slide14:

Les surfactants des pesticides sont absorbés par les être vivants et sont impliqués dans l’épidémie de perturbations endocrines chez les poissons (Jobling et al., 2009) L’utilisation d’adjuvants est associée à une augmentation de certaines malformations congénitales chez les agriculteurs (Carmichael et al, 2013) Ils sont aussi retrouvés dans l’alimentation des rats de laboratoire (Mesnage, Defarge, et al., 2015) Certains adjuvants très toxiques sont retrouvés dans le miel et les ruches, et potentiellement impliqués dans le déclin des abeilles (Chen and Mullin, 2014)

Slide15:

La matière noire et l’énergie noire semblent l’essentiel de l’univers (96%), invisibles et pourtant responsables de l’essentiel de la structure et du comprtement de l’univers … comme les adjuvants dans les formulations de pesticides ! Ils composent l’essentiel des formulations, ils sont invisibles car gardés secrets, cependant ils sont hautement toxiques et jamais testés dans la réglementation à long terme SUR LES PESTICIDES…

Le glyphosate et ses formulations commerciales doivent être testés à des doses pertinente pour l’exposition humaine :

Le glyphosate et ses formulations commerciales doivent être testés à des doses pertinente pour l’exposition humaine Les tests de toxicité à long terme doivent mesurer les effets perturbateurs endocriniens (dosages hormonaux par exemple ) 1/ De nouveaux tests de toxicité Les tests à long-terme doivent porter sur la vie entière des animaux, incluant une exposition prénatale. Recommendations L’absence de données sur la toxicité ne peut pas être considérée comme une preuve de sécurité si les tests ne sont pas réalisés.

Slide17:

Les résidus de Roundup ne sont jamais mesurés dans l’alimentation des rats de laboratoire. L’absence de suivi de la contamination par les résidus de Roundup peut fausser les résultats des tests de toxicité . Sur 262 pesticides mesurés dans 13 lots de croquettes pour animaux de laboratoire, le principal pesticide détecté était le Roundup, avec des résidus de glyphosate et d’AMPA présents dans 9 aliments sur 13, à des concentrations allant jusqu’à 370 ppb. 2/ Un meilleur suivi de la contamination de l’alimentation Recommendations Mesnage, Defarge et al., 2015

Slide18:

Exemple du test de toxicité d’un colza tolérant au Roundup Mesnage et al., 2014 Les rats traités par un OGM tolérant au Roundup étaient comparés à des rats contaminés par un OGM tolerant au Roundup. L’alimentation des rats témoins contenait 18% de NK603,14.9% de MON810, mais aussi par 110 ppm de glyphosate et 200 ppm d’AMPA Delaney et al., 2014

Slide19:

3/ Un meilleur suivi de la contamination des populations Recommendations Le manque de contrôle de la contamination des populations peut fausser les résultats des études épidémiologiques Les concentrations de glyphosate sont comparable entre des agriculteurs exposés professionnellement (Iowa, USA) et la population exposée aux résidus dans l’alimentation/l’eau de boisson. La seule étude du rapport de l’OMS qui ne montrait pas une augmentation d’incidence des lymphomes portait sur des agriculteurs d’Iowa. Curwin et al., 2007

Slide20:

Recommendations La pulvérisation du Roundup sur les céréales pour faciliter les récoltes doit être limitée. L’utilisation du Roundup et des autres pesticides de synthèse par le jardinier du dimanche doit être réglementée 4/ Limiter l’exposition aux résidus de Roundup

Slide21:

THANK YOU FOR YOUR ATTENTION! www.criigen.org POUR PLUS D’INFORMATIONS www.gmoseralini.com www.feedtheworld.org

authorStream Live Help