histologie de l'hypophyse

Views:
 
Category: Education
     
 

Presentation Description

histologie de l'hypophyse

Comments

Presentation Transcript

Slide 1: 

PRESENTATION D’UN TRAVAIL HISTOLOGIQUE: THEME: le Système endocrinien L’Hypophyse

SYSTEME ENDOCRINIEN : 

SYSTEME ENDOCRINIEN

INTRODUCTION : 

INTRODUCTION le système endocrine est largement réparti dans l'organisme. Responsable de la synthèse d'hormones Les cellules endocrines peuvent être regroupées en organes à vocation purement endocrine ( hypophyse, thyroïde , parathyroïdes, surrénale ), en organes mixte (pancréas,testicules,ovaires). Les cellules peuvent également être dispersées dans des tissus non endocriniens(tube digestif, appareil respiratoire,etc…) s’agit d’un système endocrinien diffus .

Situation des glandes sur le plan anatomique : 

Situation des glandes sur le plan anatomique

Les hormones : 

Les hormones Le terme endocrine ou glandes endocrines nous aide à déduire que le produit de sécrétion(hormone) est déversé directement dans le sang. Du point de vue biochimique :les hormones sont des molécules variées: peptidiques, protéiques, glycoprotéiques ou stéroïdes.

Slide 6: 

Du point de vue physiologique: les hormones sont séparées en 2 groupes: - Les Hormones hydrophobes (stéroïdes et thyroïdiennes): sont liposolube,traversent facilement la membrane cytoplasmique,interviennent dans la cellule cible par l’intermède du recepteur situé dans la cellule. Leur action est lente et prolongée.

Slide 7: 

Les hormones hydrophiles (peptides, protéines, glycoprotéines): -Ne traversent pas les membranes plasmiques -Ont un récepteur membranaire spécifique situé à la surface de la cellule. Leur action est rapide et courte.

Slide 8: 

D’emblé on peut démarrer par cette notion générale que : La plus part des cellules endocrines sont sous dépendance du système hypothalamo-hypophysaire ….

LE COMPLEXE HYPOTHALAMO-HYPOPHYSAIRE : 

LE COMPLEXE HYPOTHALAMO-HYPOPHYSAIRE INTRODUCTION : Pour coordonner les différentes fonctions de l'organisme, les êtres supérieures ont développé deux systèmes de contrôle : le système nerveux central qui utilise des signaux électrique se déplaçant à grande vitesse, et le système endocrinien qui utilise des messages chimiques : les hormones, véhiculés par le courant circulatoire.

Slide 10: 

On a cru auparavant que les 2 systèmes étaient tout à fait indépendants . On sait maintenant que le système nerveux central peut communiquer avec certains organes,endocrinien ou non ,par l’intermédiaire d’hormone. c'est l'hypothalamus qui contient des neurones responsables de la production de ces hormones ou neurohormones.

L’hypophyse : 

L’hypophyse Localisation: L'hypophyse est un organe double, constitué de deux lobes d'origine et de fonctions différentes. Le lobe postérieur ou neurohypophyse n'est pas une glande endocrine complète mais il s'agit plutôt d'une expansion du cerveau, et le lobe antérieur ou adénohypophyse.

Slide 12: 

L'hypophyse est une formation mesurant 12mm et pesant 0,5g. elle est logée dans une dépression de l'os sphénoïde : la selle turcique. Elle est recouverte par la tente : une extension de la dure-mère, sauf au niveau de l'émergence de la tige pituitaire, qui relie l'hypophyse à l'hypotalamus.

Slide 13: 

hypophyse Selle turcique Sinus Sphénoïdal T.C C.C Fornix HTh Th

ANATOMIE MICROSCOPIQUE : 

ANATOMIE MICROSCOPIQUE Le complexe est formé de l'hypothalamus et de l'hypophyse (ou glande pituitaire) qui, au sens large comprend la neurohypophyse et l'adénohypophyse.

L'hypothalamus et la neurohypophyse : 

L'hypothalamus et la neurohypophyse L'hypothalamus est une formation de 1cm3 chez l'homme, située à la base du cerveau; c'est la région la plus basse du diencéphale et correspond au plancher du 3ème ventricule et à la partie la plus déclive de ses parois latérales. Il s'étend du chiasma optique aux corps mamillaires.

Slide 17: 

La portion moyenne de la face ventrale de l'hypothalamus a une forme en entonnoir : le tuber qui se continue par la tige neurale à laquelle fait suite le lobe postérieur ou lobe nerveux ou posthypophyse. L'éminence médiane et la tige neurale constituent ensemble l'infundibulum.

Slide 18: 

Corps mamillaire Chiasma optique Lobe tubéral (pars tuberalis) Dure-mère= Diaphragme sellaire 3ème ventricule Sphénoide(selle turcique) Hypophyse Lobe antérieur (Pars anterieor ,pars distalis) Lobe intermédiaire Éminence médiane Ou infundibulum Tige pituitaire Lobe postérieur ou nerveux(pars nervosa)

L'adénophypophyse ou antéhypophyse : 

L'adénophypophyse ou antéhypophyse Elle est située en avant de la neurohypophyse et comprend trois parties : Le lobe antérieur ou pars distalis ou préhypophyse qui représente 80% du poids de la glande chez l'homme. Le lobe intermédiaire ou pars intermédias, peu développé chez l'homme et contient des cellules dont certaines sont organisées en cavités folliculaires contenant parfois une substance colloïde. Le lobe tuberal ou pars tuberalis situé en avant et autour de la tige neurale avec laquelle il forme la tige pituitaire ou tige hypophysaire.

Slide 20: 

Lobe intermédiaire Lobe antérieur Lobe postérieur capsule Lobe tubéral Tige pituitaire

Slide 21: 

pars intermédias pars distalis Pars nervosa Adénohypophyse= pars distalis+pars tuberalis+pars intermédias. Neurohypophyse= pars nevrosa+infundibulum

Slide 22: 

Corps mamillaire Chiasma optique Lobe tubéral (pars tuberalis) Dure-mère= Diaphragme sellaire 3ème ventricule Sphénoide(selle turcique) Hypophyse Lobe antérieur (Pars anterieor ,pars distalis) Lobe intermédiaire Éminence médiane Ou infundibulum Tige pituitaire Lobe postérieur ou nerveux(pars nervosa)

Slide 23: 

Lobe antérieur Fente hypophysaire Lobe intermédiaire Coupe histologique Lobe postérieur

Vascularisation : 

Vascularisation Il est très important de parler de cette vascularisation car parce que c’est le seul moyen de faire véhiculé les hormones. Chez l'homme, la vascularisation de l'hypophyse est tributaire des carotides internes qui donnent naissance aux artères hypophysaires supérieures et inférieures.

Artères hypophysaires supérieures (A.H.S.) : 

Artères hypophysaires supérieures (A.H.S.) Au nombre de 3 à 4 de chaque côté, elles naissent de la carotide interne. chaque A.H.S. donne un réseau capillaire au niveau de l'éminence médiane : c'est le réseau capillaire primaire. De ces capillaires naissent deux veines portes hypophysaires qui cheminent le long de la tige pituitaire, arrivent dans le lobe antérieur où elles se résolvent en un réseau capillaire secondaire qui se réunit pour donner des veines hypophysaires qui se jettent dans la veine jugulaire interne.

Artères hypophysaires inférieures (A.H.I.) : 

Artères hypophysaires inférieures (A.H.I.) Elle proviennent également de la carotide interne. Elle donnent un réseau capillaire dans le lobe postérieur qui se continue par des veines se jettant dans la veine jugulaire interne.

LES NOYAUX HYPOTHALAMIQUES : 

LES NOYAUX HYPOTHALAMIQUES L'hypothalamus contient des formations neuroglandulaires et végétatives groupées autour du 3ème ventricule. Ces formations constituent des noyaux répartis en 3 groupes.

Slide 29: 

Groupes antérieur Situé en avant de l'infundibulum, il comprend à partir du chiasma optique : le noyau supra - optique, le noyau supra - chiasmatique et l'aire préoptique. B) Groupe moyen Se répartit au voisinage immédiat du 3ème ventricule. Il comprend : les noyaux paraventriculaires de part et d'autre du 3ème ventricule, et les noyaux du tuber : le noyau dorso-médian, le noyau ventro-médiane, le noyau arqué ou infundibulaire, et le noyau latéral. C) Groupe postérieur Se trouve au voisinage du corps mamillaire. Il comprend le noyau supra-mamillaire au dessus duquel se trouve l'aire dorso-caudale.

Slide 30: 

Groupe antérieur Groupe moyen= tuber Groupe postérieur Hyp Th -Aire préoptique : -Gonadotrophique -Thermosensibilité +régule P.A Noyau suprachiasmatique Est un système à petite cellule= Parvocellulaire, va contrôler l’antéhypophyse CH Hth

Slide 31: 

Noyau paraventriculaire C’est un système à grde. cel.=magnocelr. secrète Ocytocine(utérus,lactation) Noyau supraoptique Syst. Magnocellulaire Secrète ADH En cas de lésion =diabète insipide Neurosécrétion : Capillaires fenestrés

L'HYPOTHALAMUS ET LA NEURO-HYPOPHYSE : 

L'HYPOTHALAMUS ET LA NEURO-HYPOPHYSE La neuro-hypophyse n'est en fait que la région où se font le trajet et la terminaison des noyaux supra-optique (NSO) et para ventriculaire (NPV).

Slide 33: 

I - ETUDE MORPHOLOGIQUE Les neurones du NSO et du NPV: Ces deux noyaux sont de type magno-cellulaire, c'est-à-dire qu'ils contiennent des neurones dont les péricaryons sont de grande taille. Ces noyaux possèdent des axones non myélinisés qui cheminent dans la partie interne de l'éminence médiane, puis dans la tige neurale pour atteindre le lobe postérieur où ils se terminent au contact des capillaires sanguins.

Slide 34: 

Au M.O, par l'utilisation de techniques spéciales (aldéhyde-fushine de Gomori ou hematoxyline chromique). On met en évidence des granulations, le neurosecrétat, aussi bien dans le péricaryon que dans le prolongement axonique (l'accumulation de ces granulations constituant les corps de Herring). Au M.E, le péricaryon contient tous les organites d'une cellule sécrétoire, à savoir un appareil de Golgi développé, un RER abondant (corps de Nissl), un grand nombre de mitochondries. De plus, les granulations de neurosécrétat correspondent à des grains de sécrétion arrondis, et à contenu dense, leur diamètre est compris entre 150 et 200mm.

Slide 35: 

Le lobe postérieur Il est constitué des fibres nerveuses dont les péricaryons se trouvent dans l'hypothalamus. entre les fibres il y a des cellules de soutien de forme étoilée semblables aux astrocytes et qui portent le nom de pituicytes. Le lobe postérieur contient un réseau capillaire classique. D'autre part, les terminaisons des axones se font à proximité de capillaires sanguins à paroi fenêtrée, entourés d'une lame basale et de quelques de fibres réticuline.

Slide 36: 

Capillaire Corps de Herring Granulations neurosécrétés Transport des granulations Exocytose et neurosécrétion

Pituicytes : 

Pituicytes

Hypophyse post : 

Hypophyse post Faisceaux De fibres nerveuses

Slide 39: 

Neurone Du Noyau SO

HISTOPHYSIOLOGIE : 

HISTOPHYSIOLOGIE Mise en évidence du rôle endocrine de la neurohypophyse: 1) Moyens études - hypophysectomie sélective. -Administration d'extraits post hypophysaires à des animaux normaux. -Méthodes électrophysiologiques : implantation d'électrodes dans les noyaux magno-cellulaires.

Slide 41: 

Résultats : L'injection d'extraits post-hypophysaires à un animal normal provoque une diminution de la diurèse ainsi qu'une augmentation de la tension artérielle. Ils ont par conséquent une action antidiurétique et hypertensive. Inversement, l'hypophysectomie entraîne une polyurie et une polydipsie, réalisant un tableau de diabète insipide.

Slide 42: 

D'autre part, des extraits posthypophysaires stimulent les contractions utérines chez la femelle gestante et l'éjection de lait chez la femelle en lactation. Ainsi, les neurones des NSO et NPV synthétisent des substances contenues dans les grains sécrétoires qui, lors d'une stimulation, sont deversées par exocytose dans la circulation générale à travers le réseau capillaire du lobe postérieur.

Slide 43: 

B) Effet des hormones et le contrôle de leur sécrétion : Vasopressine : Elle agit d'une part sur les tubes collecteur du rein en provoquant une réabsorption d'eau, d'où son action antidiurétique, et d'autre part sur les cellules musculaires lisses des artérioles entraînant une vasoconstriction et une élévation de la tension artérielle.

Slide 44: 

2) L'ocytocine : Elle stimule la sécrétion du lait en provoquant la contraction des cellules myoépithéliales entourant les alvéoles de la glande mammaire. Elle stimule aussi la contraction du myomètre sensibilisé par les oestrogènes en fin de grossesse.

Le lobe intermédiaire : 

Le lobe intermédiaire Dérivé embryologiquement des cellules bordant de la poche de Rathke. Et qui est en effet qu’une partie de l’adénohypophyse.

Slide 46: 

Post-hypophysee Anté-hypophyse Lobe intermédiaire Les cellules basophiles colorées en bleu sur cette préparation,présenté en grosse masse irrégulière entre le lobe antérieur et postérieur ayant tendance à s'infiltrer dans le tissu nerveux du lobe postérieur.

L'ADENOHYPOPHYSE : 

L'ADENOHYPOPHYSE Définition : C'est une glande qui secrète les hormones principales suivantes : TSH, FSH, LH, STH ou GH, prolactine et ACTH à laquelle on peut ajouter la MSH. Par des techniques cytologiques spéciales on a pu identifier les catégories cellulaires qui sécrètent ces diverses hormones.

Slide 48: 

-ETUDE CYTOLOGIQUE L'adénohypophyse est de type réticulé formée de cordons cellulaires anastomosés en rapport avec un riche réseau vasculaire.

Avec les techniques trichromiques : 

Avec les techniques trichromiques On décrit 3 types cellulaires: Les cellules chromophobes : (~ 50% des cellules) : ce sont des cellules dont le cytoplasme est peu colorable. On y distingue : - des petites cellules considérées comme étant des cellules souches. - des grandes cellules à cytoplasme vacuolé et considérées comme des cellules en dégénérescence.

Slide 50: 

2) Les cellules acidophiles : ~40% des cellules contiennent des granulations qui se colorent à l'éosine ou à la fuchine et qui sont de nature protéique. 3) Les cellules basophiles : ~ 10% des cellules qui contiennent des granulations qui prennent les colorants basiques comme le bleu d'aniline. leur nature est glycoprotéique.

Slide 51: 

Cellule acidophile Cellule basophile Membrane basale Cellule chromophobe Capillaire Sinusoïde

Cellules de l’hypophyse ant.Colorées avec H.E : 

Cellules de l’hypophyse ant.Colorées avec H.E Cellules acidophiles fines veines de tissu conjonctif Cellules chromophobes Cellules basophiles

Slide 53: 

Cellules basophiles Cellules acidophiles Cellules chromophobes

Avec coloration d’ azocarmine bleu d'aniline : 

Avec coloration d’ azocarmine bleu d'aniline Cellules acidophiles sinusoïdes avec endothélium fenêtré

Cp.histologique du l’antéhypophysecoloration H.E. : 

Cp.histologique du l’antéhypophysecoloration H.E. Cellules acidophiles Cellule chromophobe Cellules Basophil. Sinusoïde

Antéhypophyse avec col. PAS : 

Antéhypophyse avec col. PAS Cel.basoph. Les granules Coloré en Bleu foncé Cellules basophiles Les granules colorés en rouge

L'utilisation des techniques spéciales : 

L'utilisation des techniques spéciales C’est-à-dire (cytochimie, immunofluorescence, M.E) a permis de décrire les types cellulaires suivants : 1)Les cellules somatotropes Elles représentent 50% des cellules du lobe antérieur. Ce sont des éléments qui contiennent des granulations acidophiles de grosse taille (0,8µ) qui se colorent par l'orangé G (orangeophiles). Au M.E., leur cytoplasme contient des grains de sécrétions de 250 à 350 nm de diamètre. Elles secrètent la GH : Growth Hormon : Hormone de croissance.

Slide 58: 

2) Les cellules mélano-corticotropes Elles constituent 5% des cellules. Elles possèdent de fines granulations acidophiles (0,1 à 0,2µ) qui se colorent en orange par l'érythrosine (érythrosinophile),ou en bleu d’aniline . Au M.E., elles ont un diamètre de 300 à 400 nm. Ces cellules produisent l'ACTH (hormone corticotrope : adénocorticotropin hormon) et peut être la MSH (hormone mélano stimulante ou mélanotropic stimulating hormon).

Slide 59: 

Cellule somatotrope +++ granulations à grd. taille Cellule corticotrope fine granulations. Capillaire fenestré

Slide 60: 

3) Les cellules mammotropes Elles représentent 5% de la population cellulaire mais leur nombre croit pendant la grossesse et la lactation. Chez le mâle et la fillette ce sont des cellules de petite taille, par contre elles deviennent volumineuses chez la femme en période de gestation et de lactation. Elles contiennent de grosses granulations érythrosinophiles (0,8 à 1µ). Au M.E., la taille des grains varie de 400 à 700nm. Ce sont des cellules à prolactine (PRL).

Slide 61: 

4) Cellules thyréotropes Constituent 10% des cellules. Cellules d'aspect anguleux et qui renferment de fines granulations bleues. Le M.E. montre la présence de grains de sécrétion de petite taille, de 100 à 150nm. Ce sont des cellules à TSH : hormone thyréostimulante : thyroïde stimulating hormon.

Slide 62: 

5) Les cellules gonadotropes Représentent 15% de la population cellulaire. Elles ont une forme arrondie ou ovoïde, leurs granulations, d'un diamètre de 0,2µ se colorent en bleu clair. Au M.E., il y a deux types de grains, de 200nm et de 350nm. Ces cellules synthétisent à la fois FSH et LH : hormones gonadotropes. FSH : Follicle Stimulating Hormon. LH : Luteinizing Hormon. FSH et LH =chez l’homme agit sur les testicules,tandis que chez la femme,agit au niveau de l’ovaire.

L’ensembles des cellules : 

L’ensembles des cellules

Schématisation des cellules de l’adénohypophyse : 

Schématisation des cellules de l’adénohypophyse Cellules somatotropes Cellules mammotropes Cellules mélano- corticotropes Cellules thyréotropes Cellules gonadotropes

Slide 65: 

CELLULES SOMATOTROPES Cellules mammotropes Cellules mélano-corticotropes Cellules thyréotropes Cellules gonadotropes

Illustration : 

Illustration Ce travail fait par un étudiant en médecine et a été perçu de plusieurs sites d’histologie afin d’avoir une vue plus clair et fiable sur le thème à étudier. Donc ce n’est pas une fraude ou falsification, ce n’est qu’un travail pédagogique propre vise à fournir une meilleure compréhension du thème.

MERCIM.A : 

MERCIM.A

authorStream Live Help