Van Dyck, Court Painter

Views:
 
Category: Entertainment
     
 

Presentation Description

… flemish Baroque artist, refined gentleman, charming conversationalist, brilliant artist and official painter to the most important European courts

Comments

Presentation Transcript

Slide3:

Van Dyck Court Painter Le peintre de la Cour

Slide4:

… flemish Baroque artist, refined gentleman, charming conversationalist, brilliant artist and official painter to the most important European courts ... une incomparable galerie des grandes figures - artistes, membres de la bourgeoisie, aristocrates, souverains - de l'Europe de son temps et plus particulièrement de l'Angleterre des Stuart

Slide6:

1632 - 1641 London, the Court of Charles I of England Londres, à la cour de Charles Ier d'Angleterre

Slide7:

Charles I with M. de St Antoine Charles Ier à cheval avec son écuyer Monsieur de Saint Antoine 1633 Royal Collection of the United Kingdom

Slide10:

Charles I of England Triple portrait de Charles Ier 1635-1636 Royal Collection of the United Kingdom

Slide13:

Charles I at the Hunt Charles Ier à la chasse 1635 Paris, Louvre Museum

Slide16:

Charles I of England Charles Ier 1635 London, National Portrait Gallery

Slide19:

Charles I of England and Henrietta Maria of France Charles Ier et Henriette Marie de France 1632 Florence, Palazzo Pitti

Slide22:

Henriette-Marie witch dwarf sir Jeffrey Hudson La reine Henriette Marie et son nain, Sir Jeffrey Hudson 1633 Washington, D.C.

Slide26:

Charles II, Marie and James II Les Trois enfants aînés de Charles Ier: Charles, Mary and James 1634 Turin, Sabauda Gallery

Slide29:

Marie Stuart and William II, Prince of Orange Le Prince Guillaume d'Orange et son épouse Marie Stuart 1641 Amsterdam, Rijksmuseum Amsterdam

Slide32:

Charles I and Henrietta Maria with their two eldest children , Prince Charles and Princess Mary Charles Ier et son épouse Henriette Marie avec leurs enfants Charles et Élisabeth 1633 Royal Collection at Windsor Castle

Slide35:

Philip, Lord Wharton Portrait de Philip, Lord Wharton 1632 National Gallery of Art, Washington, D.C.

Slide39:

Gaston of France, Duke of Orléans Portrait de Gaston de France, duc d'Orléans 1634 Chantilly, Musée Condé Cultivated and refined , but inconstant. Gaston de France spent his life conspiring , against his brother Louis XIII and Cardinal Richelieu, then against Anne of Austria and Cardinal Mazarin Cultivé et raffiné, mais velléitaire et inconstant, Gaston de France passa sa vie à conspirer, d'abord contre son frère et le cardinal de Richelieu, puis contre sa belle-sœur Anne d'Autriche et le cardinal Mazarin

Slide42:

Charles I Louis, Elector Palatine Charles Louis, Electeur Palatin 1637 Houston, Museum of Fine Arts Second son of Frederick V of the Palatinate , the "Winter King" of Bohemia Fils puîné de Frédéric V, comte palatin et fugitif roi de Bohême

Slide45:

Henry II of Lorraine, Duke of Guise Henri II de Lorraine, duc de Guise 1634 Washington, D.C., National Gallery of Art Archbishop of Reims, Duke of Guise, Prince de Joinville and Count of Eu Archevêque-duc de Reims et pair de France

Slide49:

1620, 1627 – 1632 Antwerp Anvers

Slide50:

Frans Snyders Portrait de Frans Snyders 1620 New York City, Frick Collection Flemish painter of animals , hunting scenes and still lifes Peintre baroque flamand, élève de Pieter Bruegel le Jeune, spécialisé dans la nature morte et la peinture animalière

Slide53:

Nicholas Lanier Portrait de Nicolas Lanier 1628 Vienna, Kunsthistorisches Museum English composer and musician ; court musician in the service of King Charles I and Charles II Compositeur, chanteur, luthiste et peintre anglais

Slide56:

Bishop Jan van Malderen L' Eveque Jan van Malderen 1628 Madrid, Fundación Banco Santander Bishop of Antwerp , published many theological works in defence of the Catholic doctrine as opposed to Protestant positions Evêque d'Anvers, a publié de nombreux ouvrages théologiques en défense de la doctrine catholique par opposition aux positions protestantes

Slide60:

Ambrogio Spinola in Armour Ambrogio Spinola en armure 1628 Private collection Italian condottiero and nobleman of the Republic of Genoa , Commander of the Spanish Troops in the Southern Netherlands Condottiero italien et noble de la République de Gênes, Commandant des troupes espagnoles dans le sud des Pays-Bas

Slide64:

1621-1627 Italy Italie

Slide65:

Cardinal Guido Bentivoglio Portrait du cardinal Guido Bentivoglio 1623 Florence, Palazzo Pitti Italian cardinal, statesman and historian Cardinal de l'Église romaine, historien et homme politique italien

Slide68:

Anton Giulio Brignole-Sale on horseback Portrait équestre d'Anton Giulio Brignole Sale 1626-1627 Musei di Strada Nuova , Genova Italian writer and diplomat, serving the Repubblica di Genova. Écrivain et diplomate au service de la Repubblica di Genova.

Slide71:

Paolina Adorno, Marchioness of Brignole Sale Portrait de Paolina Adorno-Brignole-Sale. 1627 Musei di Strada Nuova , Genova Wife of Anton Giulio Brignole-Sale Noble genoise , épouse de Anton Giulio Brignole-Sale

Slide75:

Marchesa Balbi Portrait de la marquise Balbi 1623 Washington, D.C. Although the precise identity of this young and attractive member of the Balbi family is not known , the Balbis were prominent members of the Genoese aristocracy Bien que l'identité précise de ce jeune et séduisant membre de la famille Balbi ne soit pas connue, les Balbis étaient des membres éminents de l'aristocratie génoise

Slide79:

Portrait of Agostino Pallavicini Portrait d'Agostino Pallavicini 1621 Getty Center, Los Angeles A member of the Genoese branch of the Pallavicini family and the future doge of Genoa , sits enveloped by the sumptuous , flowing red robes worn in his role as ambassador to the pope. Membre de la branche génoise de la famille Pallavicini et futur doge de Gênes, est assis enveloppé par les somptueuses robes rouges fluides portées dans son rôle d'ambassadeur du pape

Slide83:

Marchesa Elena Grimaldi, Wife of Marchese Nicola Cattaneo Portrait de la marquise Elena Grimaldi Cattaneo épouse du marquis Nicola Cattaneo accompagnée d'un serviteur 1623 Washington, D.C.

Slide87:

olga_oes Van Dyck. Court Painter Le peintre de la Cour images and text credit   www. Music   Franz Schubert - Piano Trio in E flat, op. 100 created olga.e . thanks for watching

Slide88:

The seventh child of Frans van Dyck, a wealthy Antwerp silk merchant, Anthony was precocious as a youth and painted from an early age. In his late teens he was already enjoying success as an independent painter, becoming a master in the Antwerp guild in 1618. By this time he was working in the studio of the leading northern painter of the day, Peter Paul Rubens, who became a major influence on his work. Van Dyck worked in London for some months in 1621, then returned to Flanders for a brief time, before travelling to Italy, where he stayed until 1627, mostly based in Genoa. He spent five years after his return from Italy in Flanders, and from 1630 was court painter for the archduchess Isabella, Habsburg Governor of Flanders. In 1632 he returned to London to be the main court painter, at the request of Charles I of England. With the exception of Holbein, van Dyck and his contemporary Diego Velázquez were the first painters of pre-eminent talent to work mainly as court portraitists, revolutionising the genre. He is best known for his portraits of European aristocracy, most notably Charles I and his family and associates; Van Dyck became the dominant influence on English portrait-painting for the next 150 years. During his lifetime, Charles I granted him a knighthood, and he was buried in St Paul's Cathedral, an indication of his standing at the time of his death.

Slide89:

Antoine van Dyck, peintre et graveur baroque flamand, surtout portraitiste, qui a été le principal peintre de cour en Angleterre, après avoir connu un grand succès en Italie et en Flandre. Il est notamment réputé pour les portraits qu'il réalisa du roi Charles Ier d'Angleterre, de sa famille et de la cour, peints avec une élégance décontractée qui influencera notablement les portraitistes anglais pendant près d'un siècle et demi. Jeunesse à Anvers. En quelques années, il devient le principal assistant de Pierre Paul Rubens, peintre majeur réputé tant à Anvers que dans l'ensemble de l'Europe du Nord, et qui faisait appel à de nombreux artistes pour leur confier la réalisation de certaines parties de ses toiles. L'influence de Rubens sur le jeune artiste était immense, Dans le même temps, la domination de Rubens dans la petite et déclinante ville d'Anvers à l'époque explique sans doute pourquoi, en dépit de ses retours périodiques dans la ville, van Dyck a passé la plupart de sa carrière à l'étranger. Premier séjour à Londres. C'est à Londres, dans la collection du comte d'Arundel qu'il voit pour la première fois les œuvres du Titien dont la subtile utilisation de la couleur et des formes lui offre un nouveau langage stylistique venant enrichir les leçons apprises des compositions de Rubens. Séjour en Italie. Toutefois, après quatre mois de séjour à Londres, il retourne en Flandres avant de partir, fin 1621, pour l'Italie où il s'installe pendant six ans, étudiant les maîtres italiens tels que Titien et Véronèse, tout en commençant sa carrière de portraitiste à succès. En 1627, il retourna à Anvers pendant cinq ans où il peignit une grande quantité de chefs-d’œuvre. Sa réputation parvint aux oreilles de Charles Ier d’Angleterre qui le rappela.

Slide90:

Retour à Londres Le Roi Charles Ier d’Angleterre fut sans doute le plus passionné et généreux collectionneur d'art de la monarchie britannique. En 1628, il avait acheté la fabuleuse collection de Charles Ier de Gonzague de Mantoue, et depuis son accession au trône en 1625, il n'avait eu de cesse de faire venir en Angleterre les plus grands peintres étrangers de l'époque. En avril 1632, van Dick revient donc à Londres et son succès en Angleterre fut rapide. Il est d'ailleurs fait chevalier le 5 juillet 1632, et nommé « peintre principal en ordinaire de sa Majesté ». Il réalise des portraits du roi Charles, de son épouse la reine Henriette Marie de France, ainsi que leurs enfants et d’innombrables personnages de la cour. Au total, van Dyck a peint quarante portraits du roi Charles, environ trente de la reine. Il créa pour la cour d’Angleterre des œuvres dans lesquelles s’affirme le pouvoir du roi en tant que monarque absolu. En Angleterre, il a développé un style qui combine la facilité et l'élégance décontractée avec une autorité discrète de ses sujets qui devait dominer l'art du portrait en Angleterre jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Van Dyck eut une grande influence sur les portraitistes anglais et, par suite, on le considère souvent comme le créateur de l’École anglaise de peinture.

authorStream Live Help