Typage Bactérien

Views:
 
     
 

Presentation Description

typage bacrtérien

Comments

Presentation Transcript

PowerPoint Presentation:

Université Cadi Ayyad Faculté des Sciences Semlalia Département de Biologie Réalisé par: Ayoub MABROUK Responsable: Mr IMZILN 28/03/2012 Les Techniques de Typage Bactérien 1

I. Introduction :

I. Introduction Buts: de révéler des variations entre des bactéries au sein d’une même espèce. de permettre des études phylogénétiques et génétique des populations pour améliorer la compréhension des maladies infectieuses . de caractériser les souches bactériennes. 28/03/2012 2

Plan :

Plan II . Méthodes et techniques II.1. Biotypie II.2. Sérotypie II.3. Antibiotypie II.4. Lysotypie II.5. Bactériocinotypie II.6. Toxinotypie III.CONCLUSION 28/03/2012 3

II. Méthodes et techniques :

II. Méthodes et techniques II.1. Biotypie a . Principe Elle repose sur la mise en évidence des caractères biochimiques différentiels qui permettront de classer les souches selon leurs activités métaboliques inhabituelles au sein de l’espèce . 28/03/2012 4

PowerPoint Presentation:

Ces propriétés biochimiques peuvent être mises en évidence par trois grands groupes de tests : Les réactions de fermentation Les réactions d’assimilation Les réactions de transformation 28/03/2012 5

Exemple :

Exemple L’espèce Yersinia enterocolitica peut être subdivisée en six biovars 1A, 1B, 2, 3, 4 et 5, selon différents tests reportés dans le tableau 28/03/2012 6

PowerPoint Presentation:

28/03/2012 7

II.2. Sérotypie :

II.2. Sérotypie A. Principe La technique est basée sur la mise en évidence d’une réaction spécifique entre un anticorps présent dans un sérum test et un antigène porté par le microorganisme étudié. B . Techniques Tests d’agglutinations 28/03/2012 8

PowerPoint Presentation:

28/03/2012 9

Agglutination en lame :

Agglutination en lame 28/03/2012 10

Les tests d’immunofluorescence :

Les tests d’immunofluorescence Ces tests sont basés sur l’utilisation des anticorps marqués à l’aide d’une molécule fluorescente pour facilité la visualisation. 28/03/2012 11

Les tests immunoenzymatiques :

Les tests immunoenzymatiques La technique ELISA (Enzyme linked immunosorbent assay ) 28/03/2012 12

II.3. Antibiotypie :

II.3. Antibiotypie A. Définition Il s’agit de déterminer le profil de résistance d’une souche vis à vis de plusieurs antibiotiques par la réalisation d’un antibiogramme. 28/03/2012 13

B. Application :

B. Application Les souches de Shigella sonnei ont été divisées en 7 antibiotypes selon le profil de leur résistance vis-à-vis de 6 antibiotiques : ampicilline (AMP), ampicilline/ sulbactam (AMS), céfalotine (CEF), tétracycline (TET), chloramphénicol (CMP), triméthoprime + sulfa-méthoxazole (TMS) ( tableau). 28/03/2012 14

PowerPoint Presentation:

28/03/2012 15

II.4. Lysotypie :

II.4. Lysotypie A.Principe C’est l’étude de la sensibilité d'une bactérie à la lyse par un panel de bactériophages connus, liée à la présence de récepteurs situés sur les enveloppes bactériennes elle permet de classer les souches testées en différentes lysotypes 28/03/2012 16

II.5. Bactériocinotypie :

II.5. Bactériocinotypie Les bactériocines sont des substances de nature protéique, douées d’une activité bactéricide ou bactériostatique inactives vis-vis des bactéries qui les produisent et affecte généralement des bactéries taxinomiquement proches de l'organisme producteur . Cependant certains bactériocines affectent des bactéries éloignées au point de vue phylogénétique. 28/03/2012 17

A. Principe :

A. Principe Déterminer les bactériocinotypes d’une bactérie donnée consiste à étudier soit la sensibilité des souches de cette espèce à différentes bactériocines connues, soit à rechercher la production de bactériocines par cette espèce en utilisant des bactéries tests . 28/03/2012 18

II.6. Toxinotypie :

II.6. Toxinotypie Les toxines sont des molécules bactériennes toxiques et diffusibles, on en distingue deux types : les endotoxines: lipopolysaccharides , associées à l'enveloppe des bactéries à Gram négatif, libérées des bactéries lors de la lyse. les exotoxines: protéines extracellulaires, secrétées pendant la croissance microbienne. 28/03/2012 19

A. Principe :

A. Principe La toxinotypie se base sur la recherche de la production de toxines par les souches bactériennes, qui en sont capable, soit par : Test de cytotoxicité Test ELISA Technique de PCR 28/03/2012 20

Exemple :

Exemple L’espèce Clostridium perfringens a été subdivisé en 5 toxinotypes A, B, C, D et E (tableau V) en fonction de la capacité des souches à synthétiser telle ou telle des quatre exotoxines majeurs α, β, ε et μ 28/03/2012 21

PowerPoint Presentation:

28/03/2012 22

III. CONCLUSION :

III. CONCLUSION Ce travail à pour objectif de présenter dans leurs grandes lignes les principales techniques phénotypiques de typage bactérien mises en œuvre en épidémiologie, leurs définitions et leurs principes et quelques exemples d’application 28/03/2012 23

PowerPoint Presentation:

Merci pour votre Attention 28/03/2012 24

authorStream Live Help