Les Arbres de Connaissances et le logiciel Gingo

Views:
 
Category: Education
     
 

Presentation Description

Trivium Formation

Comments

Presentation Transcript

Les Arbres de Connaissances et le logiciel Gingo:

Les Arbres de Connaissances et le logiciel Gingo

Les arbres de connaissances :

Les arbres de connaissances Nés comme concept sociologique et mathématique, validés comme solution informatique, proposés comme moteur d’un projet d’organisation des forces d’enseignement à distance, exposés dans un livre, les Adc prétendent à un renouvellement des pratiques humaines aussi bien en situation de travail ou d’apprentissage que dans la vie sociale ou éducative. Ils sont basés sur des principes nouveaux de traitement de l’information, de l’implication des acteurs et de l’exploitation des richesses humaines. Extraits de « Pays de Connaissances » Michel Authier 1998

Une philosophie et une carte d ’orientation :

Une philosophie et une carte d ’orientation C’est quoi Un dispositif pratique au service d’un collectif qui a besoin de se voir, de connaître et d ’optimiser ses ressources, leur exploitation et leur évolution. À quoi ça sert : c ’est une carte : elle sert à donner des informations sur le territoire et des indications pour s ’orienter. elle permet à chacun d ’avoir une représentation dynamique de toutes les actions faites par lui-même et les autres acteurs de la communauté avec laquelle il poursuit un but commun. elle permet enfin de bien voir les liens entre l ’individu et son environnement, de favoriser les interactions individu/groupe.

Une grande variété de cartes :

Une grande variété de cartes Un arbre est une carte : selon son objectif, elle représentera les voies navigables, les autoroutes, les chemins vicinaux.... Un arbre est vivant : il évolue et se transforme en même temps que le territoire qu ’il représente Un arbre est un indicateur : il indique les tendances des usages qui sont fait par chaque catégorie d ’acteurs.

Une grande variété de champs :

Une grande variété de champs Les ADC sont des dispositifs incitateurs d’une meilleure implication des individus. Selon les finalités : insertion, éducation, formation, travail, expertise, documentation Les individus qui se réunissent pour la poursuite d ’un objectif commun définissent les éléments dans lesquels ils se reconnaitront. Arbres d ’entreprise visant à favoriser la mobilité Arbre de références documentaires Arbre de compétences collectives Arbre de classes en réseau Arbres de publics en difficulté Arbre de ressources associatives

Pour une grande variété d ’effets :

Pour une grande variété d ’effets En accompagnement de pratiques éducatives ouvertes En logique de gestion des compétences En accompagnement de publics en difficulté Dans tous les cas, des effets constatés qui favorisent : la valorisation, la mobilisation et l’implication des personnes. Le moment essentiel de la pratique des arbres, c’est la reconnaissance : reconnu par d ’autres, chacun augmente son implication par rapport aux autres.

Les Arbres de Connaissances :

Les Arbres de Connaissances Faire pousser un arbre

Un jeu de rôles pour trois acteurs :

Un jeu de rôles pour trois acteurs Des acteurs porteurs de richesses humaines : les individus Des acteurs pour exploiter et mobiliser ces richesses : les exploitants Des acteurs pour transformer et améliorer ces richesses les facilitateurs Brevet 1 brevet 2 brevet 3 Brevet 4 Brevet 1 Brevet 10 Brevet 3 Brevet 5 Brevet 1 Brevet 6 Brevet 12 Brevet 7 Brevet 3 Brevet 1 Brevet 9 brevet1 brevet2 Brevet 5 Brevet 8 Brevet 9 L ’arbre est composé par l’ensemble des individus dont l’ensemble des richesses s’appellent les brevets .

les fonctions des acteurs : dépôts et retraits :

les fonctions des acteurs : dépôts et retraits L’individu dépose des richesses humaines : les brevets Le facilitateur dépose des propositions d ’acquisition des richesses : les formations L’exploitant dépose des propositions de mobilisation des richesses : les profils Chaque acteur retire des informations sur les ressources disponibles, sur les ressources les plus demandées et sur les moyens d ’évolution à mettre en œuvre.

Intérêts pour chaque acteur de l’arbre :

Intérêts pour chaque acteur de l’arbre Si vous êtes “Individu”, Gingo vous sert à : - repérer la diversité des richesses présentes - faire connaître vos propres compétences - solliciter d’autres personnes. - repérer les processus d ’adaptation disponibles. Si vous êtes “Exploitant ”, Gingo vous sert à : - repérer en temps réel l’offre de compétences - contacter les individus les plus proches de vos besoins - indiquer à la communauté vos orientations stratégiques. Si vous êtes “Facilitateur”, Gingo vous sert à : - repérer l’existant - Optimiser vos ressources formation en visualisant les écarts offre / demande.

Ce qu ’apporte chaque acteur dans l ’arbre:

Ce qu ’apporte chaque acteur dans l ’arbre Arbre = synthèse des blasons Fiche Brevet Fiche Formation Fiche Profil Synthèse du rôle de chacun des acteurs : est porteur des brevets dépose des propositions d ’emploi des brevets dépose des processus d ’adaptation sur les brevets L’Individu L’Employeur Le Facilitateur

Gingo : Les pièces du puzzle :

Gingo : Les pièces du puzzle Les données

Les données de base de Gingo : individus et brevets:

Les données de base de Gingo : individus et brevets Base des individus Liste ordonnée des brevets possédés par chaque individu Un individu possède un certain nombre de brevets Anthony Caroline Chantal François Franck Gabriel Matthieu Michel Pierre Richard Base des brevets Le blason

Ce que porte l ’individu : Le brevet :

Ce que porte l ’individu : Le brevet LE BREVET : c’est l’atome d’information dans l’Arbre. Sa nature dépend de l ’objectif de la carte que l ’on dresse. Le brevet sert à identifier les richesses portées par les individus. Il peut s ’agir de compétences, de ressources matérielles, de qualités... Il permet l ’accès à toutes les informations qui lui sont liées. (Personnes qui le possèdent, ressources qui lui sont jointes, appartenance à une proposition d ’exploitation…) La définition d ’un brevet n ’a de sens que si elle est compréhensible par l ’ensemble des acteurs, d ’où la nécessité de l ’implication de chacun des acteurs dans son élaboration. On peut insérer des liens vers des documents extérieurs accessibles depuis plusieurs fiches de Gingo

Ce qu ’apportent les facilitateurs et les exploitants:

Ce qu ’apportent les facilitateurs et les exploitants Les exploitants et les experts appartiennent à une ou plusieurs structures au nom de laquelle ils parlent Ils s’appuient sur les brevets affichés dans l’arbre : L’expert propose des formations pour faciliter l’obtention de brevets L’exploitant propose des profils pour mobiliser et exploiter les brevets

Gingo : Une carte :

Gingo : Une carte Lire l’arbre

Lire l’arbre : les éléments de lecture:

Lire l’arbre : les éléments de lecture Gingo, l’image La couleur indique la valeur de chaque brevet en rapport avec le collectif (partage), la formation ou l ’exploitation La forme de l ’arbre reflète l ’ordre des listes de brevets de chacun. Une bonne interprétation se fait avec le temps. L ’ arbre représente la synthèse des parcours individuels : les éléments de couleur, feuille ou rectangle sont des Brevets l ’ensemble des brevets d ’une personne forme son Blason (ici en blanc)

Dans un arbre, l’image d’un individu:

Dans un arbre, l’image d’un individu le blason (profil) Un individu possède un ensemble de brevets qui la caractérise (son blason ). Les brevets d ’un individu ne sont pas nécessairement consécutifs dans la représentation graphique de l ’arbre. Ce n ’est pas parce qu’un individu possède un brevet (une feuille, par exemple), qu’il possède tous les brevets qui le précèdent. Ses brevets peuvent être répartis sur plusieurs branches.

Voir l ’interaction entre les acteurs:

Voir l ’interaction entre les acteurs Arbre = synthèse des blasons Fiche Brevet Fiche Formation Fiche Profil Colore les brevets en valeur « offre de formation » Colore les brevets en valeur « offre économique » Colore les brevets en valeur « offre sociale » Synthèse du rôle de chacun des acteurs : est porteur des brevets dépose des propositions d ’emploi des brevets dépose des processus d ’adaptation sur les brevets L’Individu L’Employeur Le Facilitateur Chaque action de chaque acteur :

Les couleurs de la carte :

Les couleurs de la carte Elles sont représentées par une gamme de couleur qui va du rouge au vert (du plus au moins). Chaque utilisateur confère au brevet 1 type de valeur : la valeur sociale qui est donnée par le nombre d’individus associés aux brevets; la valeur formation qui est donnée par les facilitateurs  par l ’intermédiaire du dépôt de formation ; la valeur économique qui est donnée par les exploitants , par l ’intermédiaire du dépôt de profil. Ce sont les dépôts de formation et de profils qui influencent les deux dernières valeurs.

Une carte, 3 légendes :

Une carte, 3 légendes Il est possible de faire varier la valeur du profil considéré et : À partir d’un profil (*) , voir les différentes valeurs des brevets (*) blason, profil d’emploi ou de formation Valeur sociale = zones de partage Valeur économique : zones d ’exploitation Valeur de formation = zones d ’évolution       Voir les zones de partage S ’orienter vers les zones : de mobilisation et d ’évolution

Synthèse : les données et les dépôts dans Gingo:

Synthèse : les données et les dépôts dans Gingo Arbre = synthèse des blasons Anthony Caroline Chantal François Franck Gabriel Matthieu Michel Pierre Richard Base des individus // Base des brevets Gestion des blasons Gestion des structures de formation Gestion des structures d ’emploi Fiche Brevet Fiche Formation Fiche Profil Colore les brevets en valeur « offre de formation » Colore les brevets en valeur « offre économique » Colore les brevets en valeur « offre sociale » Synthèse du rôle de chacun des acteurs : est porteur des brevets dépose des formations sur les brevets dépose des propositions d ’emploi des brevets

Un instrument à vocation multiple :

Un instrument à vocation multiple « Individu » « Exploitant » « Facilitateur »

L ’arbre devient un instrument :

2+2 Les individus structurent la Carte en apportant leurs richesses. Les experts ou formateurs font évoluer la carte en proposant des ressources. Les exploitants renseignent la carte en indiquant leurs besoins . de lisibilité d’aide à la décision. de communication L ’arbre devient un instrument

Un instrument de communication :

Un instrument de communication Dans le système de communication de Gingo, les messages ne sont pas adressés nommément à des personnes. Ils sont adressés aux brevets activés, c’est à dire aux personnes qui les possèdent ou qui souhaitent les acquérir. Auprès des autres individus : partage de connaissance Auprès des formateurs : Consulte les propositions d ’évolution Auprès des employeurs : Consulte les propositions d ’emploi Auprès des individus : Mise à disposition de ressources d ’évolution : dépôt de « formation » Proposition de mobilisation de brevets : dépôt de « profil »

Un instrument d ’évaluation :

Un instrument d ’évaluation On peut afficher et comparer la valeur que donne chaque catégorie d ’acteurs à la carte : Evaluer les usages de chaque catégorie d’acteurs Valeur sociale = zones de partage ou de singularité Valeur économique : zones d ’exploitation Valeur de formation = zones d ’évolution potentielle   

Un instrument d’anticipation :

Un instrument d’anticipation Chaque ensemble de données sélectionnées peut donner lieu au calcul d’un nouvel arbre. Il existe trois types de simulation  : Les simulations à partir d’un sous ensemble de brevets ; Les simulations à partir d’un sous ensemble de blasons Les simulations à partir d’un sous ensemble de brevets et de blasons ; Dans chacun des cas seules sont prises en compte les sélections actives (compteur bleu). Les possibilités de simulation servent à cartographier les compétences de sous-communautés.

:

Site de l’association Arbor & Sens Adresse : www.globenet.org/arbor La forêt : Tableau des lieux où poussent les arbres, présentation des projets et contacts utiles Textes de références dans la rubrique « Bibliothèque » Publication du Cereq : Arbres de Connaissances - Controverses, expériences, Documents n°136, juin 1998. Pays de Connaissance, Michel Authier, éditions du Rocher, juin 98. Références

authorStream Live Help