Presenter une etude clinique

Views:
 
Category: Education
     
 

Presentation Description

No description available.

Comments

Presentation Transcript

Présenter une étude clinique : 

Présenter une étude clinique devant un public médical Dr Rabie RAZGALLAH www.edocteur.net 2010

Particularités de la CO : 

Particularités de la CO Auditoire captif « prisonnier de la salle où nous présentons » La première présentation est originale

Particularités de la CO : 

Particularités de la CO Précède généralement la publication dans une revue ou dans un support de communication écrit Contrainte de temps.. Obstacle majeur rencontré régulièrement. Limite 20 à 30 minutes en moyenne (parfois moins)

Contraintes rencontrées : 

Contraintes rencontrées Limite de temps de présentation Intérêt de l’auditoire non garanti Distraction (horaire du déjeuner) Absence d’intérêt Comportement du présentateur trac, confusion, hésitation

Comment garantir la réussite de la présentation scientifique ? : 

Comment garantir la réussite de la présentation scientifique ?

Slide 6: 

Etude clinique résultats réellement intéressants à présenter Choisir des messages adaptés au temps de présentation imposé Support de communication (PPT) doit garantir la perception des messages par l’auditoire Comportement du présentateur maitriser les conditions matérielles et émotionnelles

Qu’est-ce qu’une étude clinique ? : 

Qu’est-ce qu’une étude clinique ?

Anatomie d’une étude clinique : 

Anatomie d’une étude clinique

Slide 9: 

Classification des études cliniques

Les études descriptives : 

Les études descriptives Surnommées : études d’observation Descriptives Choix ouvert de la population Jouent un rôle dans l’identification des faits invisibles à l’échelle individuelle : Evaluer la tolérance d’un médicament Décrire l’observance d’un patient Etayer une « habitude de service » Préparent le lit à des études comparatives

Les études expérimentales : 

Les études expérimentales Couramment appelées : ESSAIS CLINIQUES Comparatives Choix restreint de la population Jouent un rôle dans l’identification de relations de cause à effet : Equivalence entre deux médicaments Supériorité ou non infériorité d’un médicament par rapport à un autre Concordance entre des méthodes de mesure Les plus puissantes des études cliniques

Quels sont les critères de validité d’une étude clinique ? : 

Quels sont les critères de validité d’une étude clinique ?

Essais cliniques : 

Essais cliniques Critères de validité RANDOMISATION AVEUGLE

Etudes d’observation : 

Etudes d’observation Critères de validité Moins d’exigences que les essais cliniques

Pourquoi les études cliniques sont elles fréquemment controversées ? : 

Pourquoi les études cliniques sont elles fréquemment controversées ?

Slide 16: 

Les études cliniques sont basées sur un principe unique : l’INCERTITUDE D’après vous, c’est quoi la vérité ?  Exercice : quel est votre âge ? Votre poids ?

L’incertitude de la mesure (exemple) : 

L’incertitude de la mesure (exemple) Mesure de la pression artérielle systolique Valeur réelle Valeurs mesurées Erreur aléatoire Mesure de la pression artérielle systolique Valeur réelle Valeurs mesurées Erreur systématique

Slide 18: 

Le même prélèvement réparti en plusieurs tubes étiquetés différemment Nombre de tubes Taux de glycémie en g/l

Comment réduire le risque d’erreur lié à l’incertitude ? : 

Comment réduire le risque d’erreur lié à l’incertitude ?

Plusieurs solutions sont fournies : 

Plusieurs solutions sont fournies La randomisation Le double aveugle

Plusieurs solutions sont fournies : 

Plusieurs solutions sont fournies Taille de l’échantillon adaptée à l’objectif de l’étude clinique Renforcer la similitude entre les groupes à comparer (avantage du patient pris comme son propre témoin) Étalonner les instruments de mesure

Plusieurs solutions sont fournies : 

Plusieurs solutions sont fournies Construire un protocole de recherche en se basant sur les objectifs de l’étude clinique Utiliser des outils d’analyse statistique adaptés au protocole de recherche Répéter l’expérience ailleurs Autres solutions

Comment faire de la recherche en tenant compte de l’incertitude ? : 

Comment faire de la recherche en tenant compte de l’incertitude ?

« p » : Signification statistique : 

« p » : Signification statistique Le degré de signification identifie des différences d’ordre statistique

« β » : Puissance statistique : 

« β » : Puissance statistique La puissance permet de déceler les différences statistiques, qui sont difficiles à voir

10 Clés de réussite : 

10 Clés de réussite Communication orale d’une étude clinique

Négliger la limpidité du discours : 

Négliger la limpidité du discours 1 Construire au préalable un discours basé sur des questions… Eliminer les fautes d’orthographe Quelle est l’objectif ? Quelles sont les complications ? Quels sont les impacts ? Les erreurs perturbent l’attention du public

Méconnaître les attentes de l’auditoire : 

Méconnaître les attentes de l’auditoire 2 La présentation doit respecter une démarche méthodologique L’analyse doit reposer sur une documentation bibliographique validée Evoquer les éléments qui ont trait aux CONSENSUS Les conclusions doivent ouvrir le champ à de nouvelles investigations

Négliger le plan : 

Négliger le plan Un plan peut être 3 Déductif : aller des arguments vers la conclusion Inductif : partir de la conclusion et revenir sur les arguments Convient aux détails techniques : Etude clinique Expose à une réticence si le public n’adhère pas à la conclusion

Eviter les phrases chocs : 

Eviter les phrases chocs 4 Préférer les conclusions construites sur une explication Ne pas se restreindre à un titre direct *Atorvastatine réduit la plaque d’athérome de 0,4% sur 18 mois, alors qu’avec la Pravastatine, la plaque d’athérome a augmenté significativement de 2,7% Atorvastatine, un efficace hypocholestérolémiant *Etude REVERSAL

Oublier son auditoire : 

Oublier son auditoire Le monologue tue 5 L’objectif = séduire , convaincre, informer, déclencher l’action Ne pas isoler son auditoire  créer une relation affective Adapter le fond et la forme au public cible Effet du regard, du sourire, du va et vient, de la gestuelle

Eviter de présentertrop de slides : 

Eviter de présentertrop de slides 6 Sélectionner les informations à passer : 1 à 3 minutes par slide Une présentation qui se lie ne se projette pas Personne ne vous reprochera d’être trop synthétique Trop de texte et trop de slides nuisent à l’intérêt de l’auditoire

Le fond est plusimportant que la forme : 

Le fond est plusimportant que la forme 7 Le texte doit être toujours visible et clair Etablir un objectif clair à chaque animation Taille de police doit être entre 14 et 20 points Règle d’or : discrétion et fluidité

Minimiser l’aspect oratoire : 

Minimiser l’aspect oratoire Lire le texte ennuie au public 8 Il est conseillé : de regarder l’auditoire dans les yeux Il est déconseillé : d’écrire tout le texte que l’on pense exposer Pas question de lire les slides, le dos tourné à l’assemblée Un atout majeur : maitriser le sujet de la présentation

Terminer en queuede poisson : 

Terminer en queuede poisson La présentation sans fin fait bailler 9 Prévoir une version allégée de notre présentation La fin doit être courte et soignée et ouvrir les perspectives Prévoir quelques slides dont le défilement résume l’étude clinique sans tomber dans le piège du zapping Les phrases chocs peuvent trouvent leur place à la fin !

Accepter les critiques del’auditoire : 

Accepter les critiques del’auditoire 10 Une étude clinique parfaite… n’existe pas 4 Points essentiels à respecter ! L’incertitude est un principe de base en recherche clinique ECOUTER + DOCUMENTER + REFAIRE + NE JAMAIS MENTIR

Ressources bibliographiques : 

Ressources bibliographiques The Principles of Oral Scientific Communication : How to Go From a Good Study to a Good Oral Presentation. Salmi L-R. Revue Médicale de l’Assurance Maladie volume 32 n° 2 / avril-juin 2001 The 10 minutes Talk : Organization, slides, writing, and delivery. Garson A. et al.. Editorial. American Heart Journal. 1988 Writing a scientific article: do all you can in order to be read! Ricordeau R. Revue Médicale de l’Assurance Maladie volume 32 n° 2 / avril-juin 2001 Giving an effective presentation. Balisteri WF. J Pediatr Gastroenterol Nutr 2002 ; 35 / 1-4. Information retention from Powerpoint Savoy A, Proctor RW, Salvendy G. Comput Ed 2009 ; 52 :858-67. Erreurs à ne pas commettre dans ses PowerPoint. http://www.journaldunet.com/management/efficacite-personnelle/selection/10-erreurs-dans-ses-presentations/10-erreurs-a-ne-pas-commettre-dans-ses-presentations.shtml Les obstacles à la communication. Fédération Nationale des CIVAM. http://fncivam.free.fr/ Lecture critique et rédaction médicale scientifique. Comment lire, rédiger et publier une étude clinique ou épidémiologique ? Salmi LR. Paris : Elsevier, 1998 Publication d’un essai, rédaction d’un article original. Robinson Joannidès. Service de Pharmacologie, Inserm U644. CHU Rouen La lecture critique des essais cliniques http://www.spc.univ-lyon1.fr/lecture-critique/index.htm La rédaction médicale. Huguier M et al. Doin Editeur , Paris 1992.

Merci pour votre attention : 

Merci pour votre attention

authorStream Live Help