Partie 1

Views:
 
Category: Education
     
 

Presentation Description

No description available.

Comments

Presentation Transcript

Slide 1: 

1ère PARTIE 1 - B. Laden 2 - Juillet 2001 3 - Les délits d’initiés 4 - Le contrôle aérien 5 - G. Bush 6 - D. Rumsfeld 7 - Les promotions 8 - Le bâtiment 7 9 - La BBC 10 - Chute libre 11 - La commission d’enquête 12 - P. Zelikow 13 - Les complots 14 - La guerre 15 - Les Jersey girls

Slide 2: 

1 : Vous avez un point commun avec Ben Laden. Lequel ? A – Vous habitez dans une grotte. B – Vous avez 18 frères et sœurs. C – Vous n’êtes pas recherché par le F.B.I. pour les attentats du 11 septembre.

Slide 3: 

1 : Vous avez un point commun avec Ben Laden. Lequel ? A – Vous habitez dans une grotte. B – Vous avez 18 frères et sœurs. C – Vous n’êtes pas recherché par le F.B.I. pour les attentats du 11 septembre. Son mandat de recherche international mentionne les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi, mais pas ceux du 11 septembre 2001. FBI official website. Les preuves de ses liens avec cette attaque, promises par C. Powell, n’ont jamais été produites. NBC, ‘Meet the press’, le 23/09/01. J. Aschcroft (Ministre de la justice) n’a jamais délivré d’avis de recherche fédéral. « Le FBI n’a aucune preuve solide connectant B. Laden aux attentats du 11/9 ». R. Tomb, Porte parole du FBI. Muckraker Report, le 06/06/06. B. Laden quand à lui, a démenti à 4 reprises être lié à ces attentats. Quotidien ‘Ummat’ le 28/09/01, Al Jazeera le 16/09/01 et CNN le 17/09/01, Afghan Isl. Press et AFP le 28/09/01, A. Mir le 07/10/01. « On n’a pas besoin de débattre de son innocence ou de sa culpabilité. Il est coupable. » G. W. Bush, le 15/10/01. Pour en savoir plus.

Slide 4: 

2 : Où se trouvait Ben Laden, 2 mois avant les attentats ? A – En vacance, en Floride. B – Soigné à l’hôpital américain de Dubaï. C – A Londres, pour affaires.

Slide 5: 

2 : Où se trouvait Ben Laden, 2 mois avant les attentats ? A – En vacance, en Floride. B – Soigné à l’hôpital américain de Dubaï. C – A Londres, pour affaires. Du 4 au 14 juillet 2001, dans le département d’urologie du Dr T. Callaway, spécialiste des calculs rénaux. Il y reçu plusieurs dignitaires locaux et le 12 juillet, le chef d’antenne locale de la CIA, L. Mitchell. AFP et RFI, le 31/10/01. http://www.lefigaro.fr/archives (Sa tête était alors mise à prix pour 25 Millions $, depuis 3 ans.) « C’est insensé, c’est absurde, c’est ridicule, c’est faux. » Porte parole de la CIA. Et le 10 septembre 2001, B. Laden se faisait soigner dans un hôpital militaire pakistanais à Rawalpindi, pour une dialyse des reins, escorté par l’armée pakistanaise. Presse indienne, le 02/07/01. CBS News, le 28/01/02.

Slide 6: 

3 : Les délits d'initiés du 11/9 n’ont pas été sanctionnés ... A – Parce que les spéculateurs n'ont pas pu être identifiés. B – A cause d'un vice de procédure. C – Parce que les pistes ne menaient pas vers Al-Qaïda.

Slide 7: 

3 : Les délits d'initiés du 11/9 n’ont pas été sanctionnés ... A – Parce que les spéculateurs n'ont pas pu être identifiés. B – A cause d'un vice de procédure. C – Parce que les pistes ne menaient pas vers Al-Qaïda ! Ces spéculateurs étaient « absolument insoupçonnables » (FBI, sept. 2003) ou « ne saurait avoir le moindre lien avec al-Qaïda » (Commission d’enquête, p498 n130) « Cela serait l’une des coïncidences les plus extraordinaires de l’histoire de l’humanité, si c’était une coïncidence. » Blomberg News / ABC News, le 20/09/01. Les profits réalisés pourraient atteindre les 15 Milliards $. A. Bulow, ancien ministre allemand (recherche / défense) et responsable de la commission des services secrets. Tagesspiegel, le 13/01/02. Les documents relatifs aux délits d’initiés ne pourront jamais être publiés, car ... ils ont été détruits ! Commission de sécurité des opérations boursières / Washington’s blog, le 14/06/10. Pour en savoir plus.

Slide 8: 

4a : Quand un avion de ligne est détourné, que font les contrôleurs aériens ? A – Ils appliquent les procédures et déclenchent l’alerte. B – Ils en parlent entre eux devant la machine à café. C – Ils notent l’incident dans un registre.

Slide 9: 

4a : Quand un avion de ligne est détourné, que font les contrôleurs aériens ? A – Ils appliquent les procédures et déclenchent l’alerte. B – Ils en parlent entre eux devant la machine à café. C – Ils notent l’incident dans un registre. 4b : Combien de temps ont duré les détournements d’avions ? A – 15 mn. B – 30 mn. C – 1 h et 50 mn.

Slide 10: 

4a : Quand un avion de ligne est détourné, que font les contrôleurs aériens ? A – Ils appliquent les procédures et déclenchent l’alerte. B – Ils en parlent entre eux devant la machine à café. C – Ils notent l’incident dans un registre. 4b : Combien de temps ont duré les détournements d’avions ? A – 15 mn. B – 30 mn. C – 1 h et 50 mn …

Slide 11: 

5 : Que fait G. Bush, lorsqu’il apprend le 2ème impact dans la 2ème tour ? A – Il joint les responsables de l’armée et de la sécurité aérienne. B – Il attrape un livre pour enfant, ‘La petite biquette’, et le lit pendant 5 mn. C – Il s’écrie : « Mais qu’est-ce-que c’est que ce bordel ? »

Slide 12: 

5 : Que fait G. Bush, lorsqu’il apprend le 2ème impact dans la 2ème tour ? A – Il joint les responsables de l’armée et de la sécurité aérienne. B – Il attrape un livre pour enfant, ‘La petite biquette’, et le lit pendant 5 mn. C – Il s’écrie : « Mais qu’est-ce-que c’est que ce bordel ? » A 9 H 03, sachant depuis 15 mn que plusieurs avions sont détournés et que l’un d’entre eux a percuté le WTC, il suit le programme prévu et va faire des photos dans une école maternelle. NBC News, le 16/09/01. Alors qu’il est le Commandant en chef de l’armée, il ne réagit pas au 2ème impact. Une-petite-fille-a-reçu-une-chèvre-comme-animal-de-compagnie, Mais-la-chèvre-fait-des-bêtises-qui-font-tourner-son-papa-en-bourrique, … « Le Président a senti qu’il devait donner une image de force et de calme jusqu’à ce qu’il puisse mieux comprendre ce qui se passait. » Rapport de la commission sur le 11/9, p38. Alors qu’il était a priori la cible N°1, il s’attarda sur place 30 mn, et repartit par l’itinéraire prévu.

Slide 13: 

6 : Que fait D. Rumsfeld (secrétaire à la défense) après l’attaque du Pentagone ? A – Il se réfugie dans un bunker. B – Il surveille la chasse des derniers avions suspects. C – Injoignable durant 20 mn. Il est vu aidant des brancardiers à porter une civière.

Slide 14: 

6 : Que fait D. Rumsfeld (secrétaire à la défense) après l’attaque du Pentagone ? A – Il se réfugie dans un bunker. B – Il surveille la chasse des derniers avions suspects. C – Injoignable durant 20 mn. Il est vu aidant des brancardiers à porter une civière. - Après le 2ème impact, il reste dans son bureau au lieu de rejoindre le Centre de gestion des crises ou le Centre de commandement militaire, pourtant situés à quelques dizaines de mètres. - Après le 3ème impact, il quitte son bureau et n’est plus joignable durant 20 à 30 mn. Alors qu’il est une pièce maîtresse du dispositif de défense (certains ordres importants devaient passer par lui), il aide des brancardiers à porter une civière (à 69 ans). La 1ère action connue de D. Rumsfeld fut de transmettre des instructions à des pilotes de chasse vers 13 h, soit 3 h après la mort du dernier pirate de l’air. CNN, le 20/08/02. ABC News, le 11/09/02. A. Cockburn.

Slide 15: 

7 : Après le 11/9, que sont devenus les responsables de l’armée, des services de renseigne- ment, du FBI, de la CIA et du contrôle aérien ? A – Ils ont été pendus haut et court. B – Ils ont été enduits de goudron et de plumes. C – Ils ont été promus, décorés et/ou ont vu leurs budgets augmenter.

Slide 16: 

7 : Après le 11/9, que sont devenus les responsables de l’armée, des services de renseigne- ment, du FBI, de la CIA et du contrôle aérien ? A – Ils ont été pendus haut et court. B – Ils ont été enduits de goudron et de plumes. C – Ils ont été promus, décorés et/ou ont vu leurs budgets augmenter. Un an après le 11/9, les directeurs de la CIA, du FBI et de la NSA ont reconnu devant une commission du Congrès, qu’aucun de leurs agents n’avait été sanctionné ou licencié pour faute professionnelle. Thompson. Washington Post, le 18/09/02. R. Myers, Vice-chef d’état-major interarmes (injoignable durant les attaques) : Promu président de l’EMI. M. Winfield / C. Leidig, Direction du Centre de commandement national : Promus. M. Hayden, à la tête de la NSA : Promu général, puis nommé à la tête de la CIA. R. Eberhart, Responsable de la Défense Aérienne de l’Amérique du Nord : Promu direction Northcom. K. Nasypany, Commandant de la Défense aérienne du nord-est : Promu lieutenant colonel. B. Sleney, Responsable du Contrôle aérien : Promu. G. Tenet, Directeur de la CIA : Budget augmenté de 42%. M. Maltbie, P. Damuro, D. Frasca, M. Bowman, FBI (contre-terrorisme) : Promus / Décoré. R. Clarke, Coordonnateur du contre-terrorisme CSN : Promu conseiller spécial du Président.

Slide 17: 

8 : Une 3ème tour s’est totalement effondrée le 11/9. Était-ce … A – Le bâtiment 6, proche des tours jumelles et très endommagé. B – Le bâtiment 4, proche des tours jumelles et très incendié. C – Le bâtiment 7, qui abritait le Fisc américain et le gendarme de la bourse.

Slide 18: 

8 : Une 3ème tour s’est totalement effondrée le 11/9. Était-ce … A – Le bâtiment 6, proche des tours jumelles et très endommagé. B – Le bâtiment 4, proche des tours jumelles et très incendié. C – Le bâtiment 7, qui abritait le Fisc américain et le gendarme de la bourse. Ce gratte-ciel était presque aussi haut que la tour Montparnasse et 3 fois plus large. Il n’avait pas été touché par un avion, était situé à 115 m des tours jumelles, peu endommagé et peu incendié. Il s’est effondré en 7 secondes, de façon symétrique, sans résistance structurelle dans les 30 premiers mètres. Vidéo S’y trouvaient : l’US secret service, un important bureau de la CIA, le centre de gestion de crises de la ville, l’IRS (le fisc américain) et le SEC (le gendarme de la bourse) avec 2000 dossiers de fraudes importantes (Enron, World Com) New York Times, le 04/11/01. Mai 2002, rapport FEMA : Il estime très improbable que la cause de l’effondrement soit les incendies. Juillet 2004, rapport de la Commission d’enquête : Le bât. 7 n’est pas évoqué une seule fois en 600 p. Octobre 2005, 1er rapport du NIST : L’effondrement du bât. 7 n’est toujours pas traité. Août 2008, 2ème rapport du NIST : 7 ans après, l’effondrement du bât. 7 est attribué ... aux incendies. Pour en savoir plus.

Slide 19: 

9 : La BBC a annoncé l’effondrement de la 3ème tour … A – 20 mn avant qu’il se produise. B – Au moment où il se produisait. C – 20 mn après qu’il se soit produit.

Slide 20: 

9 : La BBC a annoncé l’effondrement de la 3ème tour … A – 20 mn avant qu’il se produise. B – Au moment où il se produisait. C – 20 mn après qu’il se soit produit. Alors que la journaliste annonce la chute du bâtiment 7, on distingue sa silhouette caractéristique ... juste derrière elle. Vidéo. « Personne ne nous a dicté quoi dire ou quoi faire le 11/9. On ne nous a pas informés à l’avance que des édifices allaient s’effondrer. Nous n’avons plus en notre possession les enregistrements originaux de notre couverture du 11/9 (en raison d’une bourde, et non d’une conspiration). Si nous avons rapporté que l’édifice s’est écroulé avant que cela ne se produise, alors ce n’est qu’une erreur, rien d’autre. » R. Porter, Directeur du service des nouvelles. Communiqué paru sur le site de la BBC, le 27/02/07.

Slide 21: 

10 : Lequel de ces 2 blocs de 20 étages atteindra le sol le premier ? A – Le bloc A. B – Le bloc B. C – Les 2 blocs arriveront en même temps. A B

Slide 22: 

10 : Lequel de ces 2 blocs de 20 étages atteindra le sol le premier ? A – Le bloc A. B – Le bloc B. (sauf le 11 septembre …) C – Les 2 blocs arriveront en même temps. Les tours sont tombées à des vitesses proches de la chute libre. C'est-à-dire presque sans résistance de la part de la structure. Le bâtiment 7 (47 étages) s’est effondré en 7 secondes, sans aucune résistance dans la première partie de sa chute. Elles avaient été sur-construites, pour résister à presque tout. (impact d’un avion / bombe / tremblement de terre …) H. Brown, directeur de la construction du WTC. « Aujourd’hui, on ne construit plus rien d’aussi solide » R. McNamara, ‘Scientific American’ du 09/10/01. - Chaque élément structurel pouvait supporter 2 à 5 fois la charge maximale théorique. - Seules 10 à 13 des 47 puissantes colonnes du ‘noyau central’, véritable colonne vertébrale de la tour, ont été cassées ou abîmées. Données : NIST. A B

Slide 23: 

11 : Qui a déclaré que la Commission d’enquête sur le 11/9 avait été « mise en place pour échouer » ? A – Le Président et le Vice-président de cette Commission. B – D. Griffin, auteur de ‘Omissions et manipulations de la Commission d’enquête’. C – R. Gage, fondateur des ‘Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11/9’.

Slide 24: 

11 : Qui a déclaré que la Commission d’enquête sur le 11/9 avait été « mise en place pour échouer » ? A – Le Président et le Vice-président de cette Commission. B – D. Griffin, auteur de ‘Omissions et manipulations de la Commission d’enquête’. C – R. Gage, fondateur des ‘Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11/9’. T. Kean et L. Hamilton, dans leur livre ‘Without Precedent’ paru en 2006, chap 1. Son budget n’était que de 3 Millions $, ultérieurement porté à 14 Millions $. (Affaire Whitewater / Monica Lewinski : 50 Millions $) Les nombreuses restrictions d’accès aux documents, conduisirent le Sénateur M. Cleland à démissionner de la commission et à la qualifier de « scandale national ». « A un certain niveau, il y a eu entente pour ne pas révéler la vérité à propos de ce qui s’était passé. » J. Farmer, conseil de la Commission, Time magazine, 11/09/09. « Il y a de nombreuses raisons de soupçonner qu’il peut y avoir une alternative à ce que nous avons exposé dans notre version » Bob Kerrey, membre de la Commission d’enquête. La majeure partie du rapport est basée sur des témoignages de personnes torturées. NBC News, 14/05/09.

Slide 25: 

12 : Quel était le domaine d’expertise de P. Zelikow, « l’auteur » de la version officielle du 11 septembre ? A – La formation et la transmission des mythes publics. B – Un monde humaniste par le dialogue trans-communautaire. C – Une information pluraliste : le potentiel d’Internet.

Slide 26: 

12 : Quel était le domaine d’expertise de P. Zelikow, « l’auteur » de la version officielle du 11 septembre ? A – La formation et la transmission des mythes publics. * B – Un monde humaniste par le dialogue trans-communautaire. C – Une information pluraliste : le potentiel d’Internet. Ce proche de la Maison blanche dirigea les travaux de la commission d’enquête et peut être considéré comme le véritable auteur de la version officielle. A Harvard, il travailla sur les utilisations bonnes et mauvaises, de l'histoire dans l'élaboration des politiques, les « Mythes publics ». Il étudia comment se forment et se transmettent les croyances aux USA. ‘Thinking About Political History’, Miller Center Report, 1999. / Parapolitique. Il a aussi analysé la façon dont la culture américaine serait altérée dans l'éventualité d‘une attaque terroriste sur son territoire. ‘Catastrophic Terrorism’, Foreign Affairs, nov. 1998. Le comité des familles de victimes a, plusieurs fois, demandé sa récusation. Com. Presse du 01/12/03. * Mythe : Récit légendaire, mettant en scène des personnages imaginaires, d’une façon allégorique. Croyance répandue mais infondée.

Slide 27: 

13 : Quels ont été les résultats de la « guerre au terrorisme » ? A – B. Laden a été arrêté. Les terroristes sont terrorisés. B – La paix et la démocratie sont bien établies. C – 650.000 morts, 250.000 blessés, 2.200.000 réfugiés, les libertés individuelles réduites, 1.000 Milliards $ dépensés, le développement du conflit des civilisations.

Slide 28: 

13 : Quels ont été les résultats de la « guerre au terrorisme » ? A – B. Laden a été arrêté. Les terroristes sont terrorisés. B – La paix et la démocratie sont bien établies. C – 650.000 morts, 250.000 blessés, 2.200.000 réfugiés, les libertés individuelles réduites, 1.000 Milliards $ dépensés, le développement du conflit des civilisations. 650.000 morts. The Lancet, oct. 2006. (30.000 selon G. Bush) (Probablement un million en 2010) 250.000 blessés, 2.200.000 réfugiés, 2.000.000 déplacés. UNHCR. Coût direct U.S. : 1.000 Milliards $. Coût total estimé : 3.000 Milliards $. Time on line. Pour la France : 4.000 soldats déployés en Afghanistan et 49 morts. Reprise de la production d’opium en Afghanistan, (200 t en 2001, 7000 t actuellement). UNODC. Le développement du ‘conflit des civilisations’. La violation des accords de Genève. L’Habeas Corpus ignoré. Le concept de ‘non personne’. Les lois ‘Patriot Act’ réduisant les libertés individuelles. Le contrôle d’Internet. Le terrorisme a augmenté. 70% des français sont opposés à notre intervention militaire en Afghanistan. Sondage Ifop, le 09/07/10. Je suis toujours libre. Et vous ?

Slide 29: 

14 : Les complots … A – Ça existe. B – Ça n’existe pas. C – Seuls les musulmans complotent. Pas les autres.

Slide 30: 

14 : Les complots … A – Ça existe. B – Ça n’existe pas. C – Seuls les musulmans complotent. Pas les autres. « La vérité est que les complots existent vraiment, parfois. » M. Meacher, ancien Secrétaire d’Etat et Ministre britannique. Channel 2, le 09/09/05. « En politique, rien n'arrive par hasard. Chaque fois qu'un évènement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi. » F. D. Roosevelt, Président des Etats-Unis. « La première victime d’une guerre, c’est la vérité. » Sénateur américain H. Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des Etats-Unis. « Ne tolérons jamais les scandaleuses théories du complot à propos des attentats du 11 septembre, des mensonges perfides qui tenteraient de faire glisser l’accusation vers d’autres que les terroristes eux-mêmes, … » G. W. Bush, AG de l’ONU le 10/11/01. J. P. PETIT

Slide 31: 

15 : Qui est à l'origine du mouvement pour la vérité sur le 11 septembre ? A – Des groupuscules extrémistes. B – Des membres de familles de victimes. C – Des ufologues.

Slide 32: 

15 : Qui est à l'origine du mouvement pour la vérité sur le 11 septembre ? A – Des groupuscules extrémistes. B – Des membres de familles de victimes. C – Des ufologues. Les ‘Jersey Girls’ sont 4 femmes dont les maris sont décédés dans ces attentats. Elles avaient les mêmes interrogations et sont devenues amies. « Leur grand mérite, avec le mouvement des familles, aura été de provoquer, à force de se battre, la création de la Commission d’enquête. Ils sont à l’origine de ce qui deviendra le mouvement pour la vérité. » D. Griffin, Avril 2009. Les insuffisances et les contradictions de cette Commission ont ensuite provoqué l’essor du mouvement, également favorisé par le développement d’Internet. Aujourd’hui, des milliers d’experts (architectes, ingénieurs, universitaires, pilotes, pompiers, militaires, anciens des services de renseignements ...) contestent publiquement la version officielle des attentats. 45% des américains souhaitent la réouverture de l’enquête. Zogby USA, le 24/05/06. 16% pensent que leur gouvernement dit toute la vérité sur le 11/9. New York Times / CBS, le 05/10/06.

Slide 33: 

Sélection de livres : - ‘11 septembre, les vérités cachées’ Eric RAYNAUD, Éditions Alphée (2009) - ‘Le nouveau Pearl Harbor’ D. R. GRIFFIN, Éditions Demi lune (2004) - ‘La face cachée du 11 septembre’ Eric LAURENT, Plon (2004) - ‘Le procès du 11 septembre’ Victor THORN, Éditions Demi lune (2005) - ‘La terreur fabriquée’ W. G. TARPLEY, Éditions Demi lune (2006) - ‘La faillite des médias’ D. R. GRIFFIN, Éditions Demi lune (2007) Films : Vidéos : - ‘Press for truth’ (2007) - ‘Démolition du 11 septembre’ (2007) - ‘Zero’ (2009) - ‘D. R. Griffin’ (2007) - ‘9/11 Mysteries demolition’ (2006) - ‘R. Gage’ (2009) - ‘Loose change, final cut’ (2007) - ‘La troisième étape’ (2007) Sites Internet : - ReOpen911.info Principal site français. - analysemedias911 Blog bien documenté. - darksideofgravity.com Site consacré aux tours. (Document de synthèse) - Earth-citizens.net Site consacré au Pentagone. - iceberg911.net Site généraliste. - AE911Truth.org Architectes et Ingénieurs pour la vérité. - 11septembre.ch Association suisse ‘Le 11 septembre en question’.

authorStream Live Help