3 El Hattab Ahamed

Views:
 
Category: Entertainment
     
 

Presentation Description

No description available.

Comments

Presentation Transcript

9e Entretiens Science et Ethique ou le devoir de parole : 

9e Entretiens Science et Ethique ou le devoir de parole Le littoral et les avancées scientifiques 7-8 Octobre 2005 Oceanopolis-Brest

La recherche en sciences de la mer au Maroc place du littoral Par Professeur Ahmed EL HATTAB Directeur des Sciences Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique Département de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique 7-8 Octobre 2005 – Oceanopolis-Brest: 

La recherche en sciences de la mer au Maroc place du littoral Par Professeur Ahmed EL HATTAB Directeur des Sciences Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique Département de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique 7-8 Octobre 2005 – Oceanopolis-Brest

Slide3: 

Contexte 3500 Km de côte (Atlantique + Méditerranée) Façade maritime et zone économique exclusive très importantes Littoral = étroite zone de contact entre le domaine continental et le monde sous-marin Littoral = importante ressource sur le plan économique (Sable, fruits de mer, aquaculture, algues, sites touristiques, loisirs, sel, etc.) Lieu d’énormes pressions anthropiques (Prélèvement de sable, rejets de déchets ménagers et industriels souvent sans traitement, activités portuaires, etc.) Au Maroc, grande concentration urbaine et industrielle (Surtout axe Kenitra – Casablanca)

Slide4: 

Développement balnéaire en méditerranée Modification des échanges entre la terre ferme et l’océan Faibles efforts de législation en matière de protection et d’aménagement Seules législation en vigueur, celles relevant du domaine public et celle concernant la protection des milieux naturels relevant des compétences des eaux et forêts Dimension littorale pas suffisamment prise en compte par les instruments de planifications en tant qu’unité naturelle et spatiale ou en tant qu’unité socio-économique Dimension littorale diluée dans le schéma directeur d’aménagement urbain ou le schéma d’armature rurale ou dans le schéma de développement et d’aménagement régional

Slide5: 

Nécessité d’une bonne politique pour la connaissance, l’aménagement et la gestion de cet important patrimoine naturel Diverses instances et structures Ministères Equipement (Ports) – Eaux et forêts (Zones humides, faune et flore) – Environnement (Coordination, protection, législation) – Pêches (Exploitation rationnelle du patrimoine halieutique)

Slide6: 

Structures de recherche Institut National de Recherche Halieutique Recherche Surveillance/Protection Evaluation Valorisation Institut scientifique Recherche Systématique Biologie/Ecologie Institut d’hygiène Surveillance Biologie/Écologie Toxicologie et écotoxicologie

Slide7: 

Structures d’enseignement et de recherche Institut Agronomique et vétérinaire Ressources halieutiques Biologie/Ecologie Technologies alimentaires Ecole Hassania des Travaux Publics Génie civil Infrastructures portuaires Institut Supérieur des Etudes Maritimes Marine marchande Navigation Institut Supérieur de Technologie Appliquée Pêche Mécanique, techniques de navigation

Slide8: 

Structures d’enseignement et de recherche Universités : Facultés des Sciences, Facultés des Sciences et Techniques et Ecoles d’Ingénieurs Océanographie, halieutique, hydrologie, algologie, biologie, écologie, géologie, systématique,, aquaculture, mytiliculture, sédimentologie, toxicologie, écotoxicologie, biotechnologie, pollution, génie de l’environnement, etc. Facultés des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Droit de l’environnement Droit maritime

Slide9: 

Pôles de compétences : Réseaux de recherche thématique Réseau National des Sciences et Techniques de la Mer (REMER) Réseau pluridisciplinaire fonctionnant en partenariat avec des universités et institutions de recherche françaises Réseau d’Etude et de Recherche sur le Local et le Régional (RELOR) Aménagement et gestion du littoral

Slide10: 

La recherche en sciences de la mer : domaine prioritaire Connaissance, préservation et valorisation des écosystèmes et des ressources naturelles Equipes et laboratoires dans tous les établissements universitaires des villes côtières Plus de 600 enseignants chercheurs et chercheurs mènent des travaux de recherche en sciences de la mer dont 300 sont membres du réseau REMER

Slide11: 

Place du littoral dans la recherche en sciences de la mer Constatation Les équipes et laboratoires à peu d’exceptions près ne disposant de moyens pour des sorties en mer, leurs travaux de recherche se cantonnent sur une frange restreinte du plateau continental

Slide12: 

Plusieurs projets de recherche ont une relation avec le littoral En dehors du REMER, entre 1998 et 2001, une trentaine de projets ont été financés par le Ministère dans le cadres des programmes d’appui (PARS et PROTARS) pour une enveloppe de 5 MDH ± 450000 euros

Slide13: 

Ces projets ont porté sur Développement durable et préservation des écosystèmes côtiers Contamination des eaux Hydrodynamique Parasitologie et épidémiologie Efflorescences planctoniques Ethnobotanique et systématique Distribution des populations côtières Bio-indicateurs Valorisation de la faune et de la flore côtières Phytotoxines Modélisation Pollution par les hydrocarbures Dégradation du littoral Impact de l’extraction des sables, etc.

Slide14: 

Travaux de recherche sur le littoral dans le cadre du partenariat maroco-français à travers le Réseau National des Sciences et Techniques de la Mer REMER Partenaires Maroc : Universités (6 établissements), INRH, INH France : Universités, IFREMER, COM Fédération de 40 laboratoires et plus de 300 enseignants et chercheurs Budget annuel de fonctionnement octroyé au Réseau par le Ministère

Slide15: 

Activités de recherche Projets communs de recherche sur la base d’un appel annuel à propositions (1997-2003) lancé dans les deux pays. 100 projets ont été cofinancés par le Maroc et la France pendant cette période et ont permis des échanges de chercheurs et de doctorants, la promotion de la formation par la recherche, le renforcement des capacités des équipes et laboratoires, une importante production scientifique et le développement de nouvelles thématiques de recherche

Slide16: 

Thèmes de recherche Gestion intégrée de la zone côtière Algologie Dynamique et processus sédimentaire Ecotoxicologie Dynamique des populations Biomarqueurs Pollution métallique Aménagement côtier Impact de la pollution Zones de ponte et de développement larvaire Hydrobiologie Efflorescences phytoplanctoniques

Slide17: 

Thèmes de recherche Biologie des moules Substances à activité pharmacologique Pollution des estuaires Système de gestion informatisée des zones côtières Indicateurs de l’état des eaux côtières

Slide18: 

Projet fédérateur LAGMAR (2004) Projet de recherche impliquant toutes les équipes du REMER Considéré comme cadre de recherche fédérateur des membres du REMER, le projet LagMar vise essentiellement des études et des compilations de données relatives aux écosystèmes lagunaires marocains, avec constitution d'une base de données et initiation d'un processus de modélisation.

Slide19: 

Cette masse de connaissances sera mise à la disposition des gestionnaires pour mieux évaluer et gérer les ressources patrimoniales et économiques des lagunes.

Slide20: 

Les principales compétences humaines qui se sont engagées dans l'exécution de ce projet proviennent des institutions membres du REMER, correspondant à des organismes de recherche, et de partenaires français.

Slide21: 

Les ressources matérielles du projet proviennent de ces mêmes institutions, d'appuis logistiques du Ministère (via le CNRST) sous forme d'équipement et de moyens de fonctionnement et d'un soutien de la part de la coopération franco-marocaine aux échanges de visites de travail au profit du personnel impliqué dans le projet.

authorStream Live Help