Plan Bleu partie2

Views:
 
Category: Entertainment
     
 

Presentation Description

No description available.

Comments

Presentation Transcript

II/ Six enjeux de développement durable: 

II/ Six enjeux de développement durable

1/ Eau: 

1/ Eau Croissance de la demande a doublé au XXème siècle. 290 km3 en 2000 (bv: 190 km3). Irrigation: 65% total, 82% au Sud. Demande totale 2025: + 25% au Sud et à l’Est. 4 groupes de pays 2025 Indices d’exploitation Eau par bassins, 2000-2025 2000 2025 2025: 63 millions de méditerranéens avec moins de 500 m3 eau/an (seuil de pénurie)

Eau: 

Eau Surexploitation/dégradation Épuisements: Indicateur d’eau non durable 2000: Libye,Malte: 30%;T Palest 20%; Israël, Chypre, R. Esp: 10%. A l’échelle pays, avec nappes fossiles: Libye 84%, Algérie: 35%. Qualité: pesticides et nitrates (Europe Med, Israël,), rejets industriels (croissance Sud et Est) Altération régime des eaux: (nappes, deltas, sources) et zones humides. Coûts d’approvisionnement, conflits d’usage Stratégies nationales d’offre atteignent leurs limites Accroissement de l’offre/grands travaux. 500 barrages (20ème siècle). Travaux planifiés. Mais: Sites et ressources limités; Comblement rapide des retenues. Ère de l’après barrage avant la fin 21 ème siècle Ressources non conventionnelles 2025: un potentiel limité réutilisations eaux de drainage (Egypte) 20km3 réutilisations eaux usées 5km3 dessalement (0,2% demande totale en 2000) Montée des problèmes

Eau: scénario alternatif: 

Eau: scénario alternatif Augmenter le potentiel exploitable: CES, recharge artificielle des nappes Utilisation rationnelle= gestion de la demande Gisement d’économie possible à 2025: 54km3 dont 34 km3 au Sud et Est Agriculture:65%, industrie: 22%, collectivités:13%

Exemples de réussites / Conditions de succès: 

Exemples de réussites / Conditions de succès Eau urbaine Rabat Casablanca Agriculture irriguée Tunisie économies d’eau Compréhension des enjeux Politiques/objectifs de GDE/plans d’efficience Capacités locales de gestion Systèmes de financement durables: subventions/tarifications Coopération régionale

2/ Énergie: tendanciel: 

2/ Énergie: tendanciel énergies fossiles 2000 : 75% au Nord, 96% au Sud et Est. Énergies renouvelables: 3% du bilan, 4% 2025. Nucléaire 2025: 9% demande d’énergie primaire. x 2 en 30 ans. 1ers postes: transports au Nord (33%), résidentiel au Sud (40%). 2000/2025: + 65% Nord Sud et Est 2025: montée des coûts et risques Risque géopolitique: dépendance énergétique (530Mtep importées en 2025 contre 290), capacités d’exportations Risque socio-économique: coûts d’approvisionnement, facture énergétique Risques environnementaux: gaz à effet de serre, infrastructures 2000-2025: +150%.

Énergie: scénario alternatif : 

Énergie: scénario alternatif Bénéfices/scénario tendanciel 208 millions Tep/an (20%) économisés. 36 MM $ (à 50$ le baril) Dépendance énergétique réduite (18% contre 38%) 154 centrales (de 500 MW) évitées 858 millions de tonnes de CO2 en moins Emplois dans les secteurs innovants de l’après pétrole Économie d’énergie: 20 à 25% récupérables. Enjeu de l’habitat Énergies renouvelable (solaire, éolien..) 2025: 14% (contre 4%). Exemples (solaire: Territoires palestiniens; efficacité: Italie) Demande d’énergie 2025 : 2 scénarios Émissions totales de CO2: 2 scénarios

3/ Transports: tendanciel: 

3/ Transports: tendanciel Faible compétitivité des chaînes de transports euro-méditerranéennes Maritime: 100 à 150000 t hydrocarbures déversés / an Route: 85% Bonnes pratiques: GNV Égypte Transports combinés: Italie Italie/Grèce-Turquie Croissance trafic voyageurs +100%, aérien +90%; fret (route +rail+air) +150%; maritime +270% Montée des nuisances Bruits, émissions de CO2, emprises au sol, coûts de congestion Risques accidents Trafic fret, hors maritime

Transports: alternatif: 

Transports: alternatif Découplage mobilité motorisée/croissance PIB: -8% trafics/tendanciel 2025 Répartition modale: rail (20%) et maritime Application plus stricte et élargie des règles pour la lutte contre les pollutions par les navires Bénéfices élevés Conditions: évolution du système méditerranéen de transports et des politiques: Prospective Financements Taxes/subventions Régulation/Coopération

4/ Villes : 

4/ Villes

Villes: 

Villes Nord: Forte motorisation, dispersion population et emploi: étalement urbain, perte terres agricoles Congestion automobile, Gaz à effet de serre Sur les 2 rives, Pollutions air / santé Déchets. 2000/2025 (+ 221 millions t) Bonnes pratiques: régénération urbaine, architecture bioclimatique Sud et Est: Habitat informel: 30 à 60% 80% de décharges n.c Autorités locales 2000/2025: + 98 millions, motorisation de masse Dépenses des échelons locaux : % dépenses totales de l’État, 1997-2000 Déchets urbains

Villes: alternatif: 

Villes: alternatif Découplage croissance urbaine espace: prospective Sfax Renouer avec le modèle med de ville mixte et compacte Projets urbains de régénération/renouvellement valorisant le patrimoine (à l’ex de Barcelone, Naples, Alep,…) Planification croisée transports/aménagement urbain Transports durables Réduction à la source/recyclage des déchets Contrats Etats/Villes Coopération régionale

5/ Littoral et environnement marin: 

5/ Littoral et environnement marin 46000 km de côtes Valeur patrimoniale, sociale et environnementale Importance socio-culturelle des activités traditionnelles dont la pêche Espace convoité du développement, Importance économique Seulement 5 pays (lois), 3 (agences) Sites historiques Lagunes, deltas, zones humides, dunes, cordons littoraux

Dégradation du littoral: 

Dégradation du littoral 80 km de côtes en Andalousie utilisation des sols Pêche: sur-pêche, perte d’emplois (Italie) Érosion côtière Pollutions: 80% d’origine tellurique 60 % rejetées à la mer sans traitement Qualité des eaux de baignade Artificialisation des côtes : env 40% en 2000 Biodiversité:500 espèces introduites.104 espèces en danger dont phoque moine et tortues Bonnes pratiques: Protocoles et plans d’action dépollution de baies, conservatoire du littoral (FR), Réserves de biosphère (ex Minorque) Eaux usées urbaines rejetées à la mer sans traitement

Littoral 2000-2025 : 

Littoral 2000-2025 Forte littoralisation d’ici 2025: + 20 millions d’urbains (côtes) + 136 millions de touristes densité en période de pointe 2025: 3300 personnes/km de côte + 160 Centrales électriques + 175 Usines de dessalement Doublement aquaculture Transports routiers X par 2,5 Impacts Bétonnage des côtes + 4000 km, 50% artificialisés en 2025 Risques accrus de pollutions accidentelles avec le quasi quadruplement des trafics fret maritime (+ 270%) Croissance des pollutions telluriques au Sud et à l’Est Pertes accrues de biodiversité, dégradation des paysages littoraux, Congestion, saturation… Vraisemblance du scénario?

Littoral: alternatif: 

Littoral: alternatif Stopper la dégradation. Équilibre protection/développement. Littoraux/arrière-pays Objectifs différenciés: requalification, nouvelles formes tourisme/conservation, amélioration chaînes transports/globalisation Activités productives. Coupures vertes Renforcement des politiques littorales Protocole littoral Convention de Barcelone Lois, agences, gestion intégrée, prospective, financements (dépollution) Délestage littoral (tourisme, transports Politiques touristiques: diversification, réduction impacts, outils économiques, capacités d’accueil

6/ Agriculture / Rural: 

6/ Agriculture / Rural Contrastes plaines/montagnes et irrigué/sec, diversité Fragilités socio-économiques et environnementales

L’espace rural: 

L’espace rural Pastoralisme. Espaces boisés. Cultures permanentes (vignes, oliviers) et irrigation. Importance céréales. Déficit balance commerciale agricole (sauf FR, ES, TR). Hypothèse 2025 Sud et Est: + 50% production agricole. Pas d’amélioration des taux autosuffisance Rôles multiples agriculture/forêt : Forêts Italie cycle de l’eau: 58%. Forêts Maroc: bois de feux 30%, pâturage: 23%

Slide19: 

Un site critique de la biodiversité

Populations agricoles, écarts de productivité: 

Populations agricoles, écarts de productivité   Valeur ajoutée agricole par travailleur (US $ constant 1995) Populations agricoles

Evolutions rive Nord: 

Evolutions rive Nord Effondrement pop agricoles. Produits de qualité, diversification (tourisme, résidentiel, agro-alimentaire) et renouveau rural. Agriculture de précision Dégradation espace: abandon, milieux ouverts, étalement urbain Impacts agriculture productiviste spécialisée (sols, eau, effets de serre) Recul modèle alimentaire méditerranéen Politiques plus intégrées: agriculture biologique (Italie: 11,4%) et « raisonnée », agri-env, leader, PNR, réforme PAC Hypothèses 2025. Libéralisation avec PAC, aides régions pauvres

Evolutions rive Sud et Est: 

Evolutions rive Sud et Est Populations et dualités agricoles, faible diversification rurale,pauvreté rurale, écarts ville Environnement: Désertification: érosion, salinisation. Perte production, biodiversité Impacts en aval: comblement des barrages, explosion urbaine/émigration Politiques technicistes, insuffisamment intégrées. Peu d’espaces protégés, peu ou pas de PNR, RB 1ers ex de gestion intégrée/participative. 1ères stratégies de dev rural. Réserves de biosphère Hypothèses 2025. Libéralisation progressive sans accompagnement équivalent UE. Risques

Faiblesse APD au secteur rural: 

Faiblesse APD au secteur rural APD secteur rural Méditerranée 1990-2000: 3,7 milliards $. 5,2% total (contre 6,12% 1980 Dons 40%, prêts 60% Destinataires: Egypte (1,5 M$), Maroc (1,3), Tunisie (1,1), PEA (281 millions $) Eau agricole: 1,1 M$ Développement rural: 4,5%

Rural: scénario alternatif: 

Rural: scénario alternatif Reconnaître, valoriser les spécificités méditerranéennes: rôles multiples agriculture/forêt terres agricoles périurbaines, qualité et diversité des produits, territoires. Synergies agriculture/tourisme. Politiques appellations, territoires. Accélération des transitions vers renouveau rural Sud et Est, réduction des dégradations irréversibles Politiques de développement rural durable. Équipements de base, diversification (villes rurales, tourisme, agro-alimentaire,..), gestion durable des ressources naturelles. Projets de territoires: déconcentration, outils financiers. Intégrer dév agricole et rural durable dans le Partenariat Euro-Med Prise de conscience européenne des enjeux et risques Libéralisation progressive/asymétrique Appui structurel au Sud et à l’Est accompagné de coopérations décentralisées Promotion du régime alimentaire méditerranéen

III/ Conclusions: des politiques de développement durable pour changer l’avenir: 

III/ Conclusions: des politiques de développement durable pour changer l’avenir Mobiliser et responsabiliser les « acteurs » Passer d’une logique en bout de chaîne à une logique d’anticipation/intégration Réussir le « découplage » Penser et agir « Méditerranée » Des approches communes et différenciées

Des politiques et des outils: 

Des politiques et des outils Des politiques dans les pays Gestion de la demande Offres à faible coût environnemental (transports durables, éolien, solaire,..) Aménagement et gestion intégrée des territoires. Approches plus « systémiques ». Des outils Prospective, stratégies et indicateurs Instruments économiques, Animation du développement local et territorial, partenariats Information, formation au développement durable Une coopération régionale repensée et renforcée Engagements réciproques/objectifs ciblés Agriculture/Rural/Environnement Mécanismes de financement et de coopération Suivi et évaluation des progrès, partage des expériences Synergies (PEM, PAM, CIHEAM,…).

Suite Plan Bleu: 

Suite Plan Bleu Appui CMDD. Observatoire du développement durable. Missions d’appui dans les pays. Suivi des progrès de la SMDD: indicateurs, exemples de bonnes pratiques, partage expériences 2006-2007: Eau, énergie 2007-2008: Rural, tourisme Etc,.. 2012 Rapport méditerranéen pour le 3ème sommet mondial Espace rural: Coopération FAO SilvaMediterranea. Forum novembre 2006 Rabat. Coopération CIHEAM. Atelier 2008 CMDD et rapport Plus d’informations: www planbleu.org

authorStream Live Help